Littérature blanche 2023

Couverture du roman : on y voit une jeune femme aux longs cheveux clairs qui porter une longue robe rouge et une couronne de roses bleues et roses. Elle est assise à la proue d'une barque avec un pied nu qui frôle la surface de l'eau.

La révélation

La révélation Jeandroz Christine Tome 1 de la série : Juliette Juliette, pianiste et enseignante, pour la première fois de sa carrière, est en butte à des problèmes de mémoire. Elle vit retirée sur une petite île de Bretagne, au milieu de la nature. Elle va s’interroger sur le fonctionnement de la mémoire, découvrir que […]

La révélation Lire la suite »

Couverture du roman : on y voit un nuage blanc-verdatre dans un ciel noir au dessus des silhouettes d'un paysage indéfini (cimetière ?) envahi par des branches et ronces.

Vengeance Macabre

Vengeance Macabre Antonio J. Raposa J’avais comme l’impression que quelqu’un se tenait derrière moi, debout, me fixant, prêt à me saisir au moindre geste. Je n’osais pas tourner la tête craignant de voir quelqu’un, le visage déformé. J’essayais de me rassurer en me disant que ce n’était qu’une impression, mais je le sentais, je sentais

Vengeance Macabre Lire la suite »

Couverture du roman : on y voit une adolescente aux cheveux courts et frisés de dos. Elle s'accroche à un grillage derrière lequel on devine un paysage urbain sous un beau ciel bleu.

Hier, il sera trop tard

Hier, il sera trop tard Geneviève Steinling Fuyant un père tyrannique et malveillant, Marie-Jeanne rencontre un homme qui l’héberge et prend la place de sa fille disparue. Deux années s’écoulent pendant lesquelles elle circule librement dans toutes les pièces de la maison de son hôte excepté au grenier, lieu qui lui est interdit. Parfois, quand

Hier, il sera trop tard Lire la suite »

Couverture du roman : On y voit un homme qui passe sous un pont sur lequel sont perchés deux oiseaux blanc. Dans les arbres, au-dessus de l'ensemble, se dessine le visage détendu d'une femme aux yeux fermés.

Les Inséparables

Les Inséparables Stéphanie Manitta Connaissez-vous cet oiseau qui ne supporte pas d’être séparé de son partenaire ? L’histoire des quatre inséparables débute à la disparition de l’un d’eux. Après la violence du drame, les trois autres paradisiers trouvent le chemin de la résilience pour surmonter la douloureuse épreuve du deuil, déployer leurs ailes et apprendre

Les Inséparables Lire la suite »

Couverture du roman : on y voit deux femmes brunes à genoux, côte à côte et se tenant la main. Elles sont entourées de débris de bâtiments sur lesquels poussent des fleurs

Le Nom de mon père

Le Nom de mon père Juliette Elamine Bassam a vu la mort de très près en 2006, lors des bombardements israéliens sur le Liban. Des années plus tard, installé à Naples, il travaille dans un restaurant et fait la connaissance d’une jeune pâtissière française, Camille. Les jeunes gens s’aiment au premier regard, mais le passé

Le Nom de mon père Lire la suite »

couverture du roman : On y vit une jeune femme aux longs cheveux roux et à la robe blanche flottants dans le vent. Elle se tient au milieu d'un champ. Au loin, on aperçoit un chateau

Lune d’elles

Lune d’elles Amélie Blanche 1455 : Près du château du Grand Castel, au sein de l’enveloppante forêt de Brocéliande, grandit une enfant cachée aux yeux du monde. Sous la lune glacée, son aïeule l’initie avec patience au pouvoir des plantes. Pourtant, au-delà de leur univers verdoyant, la menace gronde insidieusement. De nos jours : Les Highlands,

Lune d’elles Lire la suite »

Couverture du roman : Une femme brune aux cheveux longs, de dos sur une jetée. Elle tient la main d'une personne derrrière elle. Elle porte un chapeau de paille avec des fleurs blanches. A ses pieds un chien avance sur la jetée. Au loin, un voilier devant le coucher du soleil sur la mer.

Certaines rencontres vous effleurent, d’autres vous bousculent

Certaines rencontres vous effleurent, d’autres vous bousculent Céline Aubry Comment la vie routinière de Lara a-t-elle pu basculer en quelques minutes ? Un soir rentrant plus tôt, Lara, jeune femme d’origine italienne, candide et indécise pour tout, découvre son compagnon Laurent avec une femme dans le lit conjugal. Après la sidération, l’effondrement, elle va trouver

Certaines rencontres vous effleurent, d’autres vous bousculent Lire la suite »

couverture du roman : On y voit la photo du ventre d'une femme enceinte prise de profils. Elle a la main posée sur le bas de son ventre.

Neuf mois à attendre

Neuf mois à attendre Catherine Lavaud Chroniques d’une grand-mère angoissée                Quand j’ai reçu le SMS de Fille Chérie nous invitant à un petit goûter, franchement, j’aurais dû me douter de quelque chose.           Et quand, en toute innocence elle a rajouté : — Ah, au fait, j’ai aussi invité mamie

Neuf mois à attendre Lire la suite »

Retour en haut