Agnès

Agnès
de Lisez du polar

Jurée dans la catégorie :

Littérature noire

Retrouvez-la sur :

Le PAI 2022, les prix littéraires et toi !

As-tu déjà été chroniqueuse ou jurée pour un Prix Littéraire ?

Oui : le Prix du Meilleur Polar des Editions Points (trois années consécutives), les Nouvelles Voix du Polar, Le Prix des Lecteurs Livre de Poche. J’adore participer à des prix littéraires, ça ouvre tellement de perspectives : découvrir de nouveaux auteurs, de nouveaux genres littéraires et rencontrer d’autres passionnés de lecture. C’est toujours une formidable aventure !

Tu as aussi déjà été jurée pour le PAI. Qu’est-ce qui t’a donné envie d’y revenir ?

J’ai participé à l’édition 2019 et j’avais beaucoup aimé cette expérience. D’abord pour la qualité du prix, sa forme (l’étape des présélections est palpitante !) et sa volonté de mettre en avant l’auto-édition et les petites maisons d’édition.

En vous rejoignant de nouveau, j’espère découvrir de nouveaux auteurs, créer de nouveaux liens avec d’autres lecteurs, participer à la mise en lumière de talents cachés !

Tu es jurée en Littérature Noire. Pourquoi ce choix ?

C’est mon univers de prédilection et celui qui correspond à mon blog Lisez du polar.

La lecture et toi !

Pourquoi avoir décidé d'écrire des chroniques de lecture ?

Ma passion pour la lecture, et en particulier la littérature noire, m’a poussée à partager mes avis, expériences, découvertes. J’apprécie les échanges avec les autres lecteurs et les auteurs.

Lisez du polar est né sur un coup de tête, c’est devenu aujourd’hui une activité quotidienne à laquelle je consacre du temps, du travail et de l’énergie.

Alors parle-nous de tes lectures.

Quel livre emporterais-tu sur une île déserte et pourquoi ?

Le Nom de la Rose d’Umberto Eco, j’adore le thriller historique et je ne me lasse pas de le relire. Il a profondément marqué ma vie de lectrice. Il reste pour moi une référence absolue.

Quel livre as-tu l'impression d'être la seule à aimer ? Et qu'est-ce que tu as aimé dedans ?

Ma vie sera pire que la tienne, de Williams Exbrayat. Un polar complètement décalé, un peu à la Tarantino. Des personnages déjantés, une construction narrative atypique. C’est un polar que j’ai découvert grâce au Prix. Je ne me serais jamais dirigée vers sa lecture et je l’ai pourtant beaucoup aimé. C’est ce que j’aime dans un prix : sortir des sentiers battus, être un peu bousculée dans mes habitudes de lecture.

Quel livre as-tu l'impression d'être la seule à ne pas aimer ? Et qu'est-ce que tu n'as pas aimé dedans ?

La Catabase de Jack Jakoli, qui a connu beaucoup de succès sur les réseaux sociaux. C’est un livre que j’ai dû lire avec distance parce que la scène initiale m’a glacée. Je suis pourtant habituée à des textes durs mais je n’aime pas le gore et l’excès de violence gratuite qui ne servent pas l’intrigue.

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.