Sauter dans les flaques de Laurent Buchheit – Chroniques

Sélection
Littérature blanche

Sauter dans les flaques

Auteur : Laurent Buchheit
Editeur : Editions du loir – 120 pages –
Genre : Témoignage

Quatrième de couverture :

Lorsque Laurent pousse ses premiers cris par une froide nuit d´hiver, aucune bonne fée ne se penche sur son berceau. Retiré à ses parents à tout juste trois ans, il est d´abord placé en orphelinat. À la violence familiale succèdent la solitude et l´austérité.

Viennent ensuite les familles d´accueil successives, qui lui offrent l´amour, la tendresse et la sécurité dont il a tant manqué. Alors, quand cet équilibre est menacé par la perspective d´un nouveau placement, du haut de ses sept ans, Laurent fait entendre sa voix pour la première fois.

Dans ce roman autobiographique, l´auteur livre un témoignage poignant et poétique d´enfant placé qui, au coeur des années soixante-dix, se bat pour que les services dits “de protection de l´enfance” et la société acceptent enfin que les liens du coeur puissent être plus forts que ceux du sang.

Avis des jurés de la catégorie

J’ai retrouvé beaucoup d’innocence et de pudeur dans son récit et en même temps, beaucoup de clairvoyance. Il est raconté par l’enfant, mais avec l’analyse de l’adulte, qui met des mots sur ses réactions et ses ressentis.

Audrey

C’est une lecture que je vous recommande, le texte est assez court, il se lit vite et il est très touchant.

Anaisbookine

Ce livre m’a fait l’effet d’un coup-de-poing et d’un coup de coeur. Cette autobiographie est très bien écrite, elle est dure, émouvante et on s’identifie très facilement à ce jeune enfant balloté d’une famille d’accueil à un foyer.

CocciClelia

On sent bien que l’auteur a voulu narrer les faits comme ils étaient, sans les dénaturer, mais j’aurais aimé un peu plus de détails, de contexte, pour donner plus de corps et de profondeur au récit.

Reading Unicorn

J’ai été très émue par certaines images : l’opposition prédateurs / proies ; l’image du sparadrap collé sur ses souffrances d’enfant et que, sans vergogne, on arrache à de nombreuses reprises, remettant à vif certaines douleurs

Lire, Ecrire et Partager

Que dire après cette lecture ? Que d’émotions, de tristesse, je n’en sors pas indemne, cette histoire va rester gravée dans un petit coin de ma mémoire, c’est sûr.

Marie

Comme je n’apprécie guère les autobiographies, je manquais d’enthousiasme, de prime abord. Et j’ai été fort agréablement surprise par la qualité du récit, je l’ai lu d’une traite.

Dominique

Un récit bouleversant où l’amour finit par prendre sa place, dans cette famille de cœur qui va se battre pour cet enfant en perdition. J’en ressors émue pour ce petit bonhomme, qui malgré toutes ses déboires, a réussi à s’en sortir.

Sonia de Voyage au coeur des livres

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.