La Rose des Carcasses de Wilhelmina Wilder – Chroniques

Sélection
Imaginaire

La Rose des Carcasses

Auteur : Wilhelmina Wilder
Editeur : Autoédition – 457 pages –
Genre : Fantastique

Quatrième de couverture :

Angleterre, XIXe siècle. Adrian Meredyth est un artiste très en vue de Londres. Toujours suivi par son fidèle valet, il va de mécène en mécène en évitant soigneusement la vie mondaine qu’il abhorre. Malgré tout, il ne peut échapper aux réceptions raffinées de son bienfaiteur du moment, Lord Pelham. Mais alors qu’il y assiste à contrecœur, son hôte est assassiné et exposé dans une mise en scène macabre. Le meurtrier semble doté de capacités extraordinaires, et son identité risquerait de faire surgir les ombres de jadis…

Une nuit, dix ans plus tôt, a bouleversé la vie de l’orphelin crasseux qu’Adrian était alors. Cette nuit qui a fait de lui un aristocrate exaucé, non seulement par le talent, mais également par un véritable démon à la langue bien pendue. Le discret valet qui l’accompagne partout n’est autre que Melmoth, l’un des seigneurs de l’Enfer, à qui il a abandonné son âme en échange de sa servitude. L’artiste décide de mettre à profit cet incroyable pacte pour traquer l’assassin, quitte à déraciner un passé tragique.

Au croisement de Penny Dreadful et du Portrait de Dorian Gray, l’enquête morbide de La Rose des carcasses nous projette un tableau victorien aussi sublime qu’horrifique, aux côtés fantasques d’un démon malicieux, d’un esthète misanthrope et d’un dandy frivole. À savourer !

Avis des jurés de la catégorie

[…] une lecture plaisante mais dont les longueurs ont parfois nuit à mon entrain. Une écriture enlevée et de qualité qui m’a beaucoup plu.

Sonia de Voyage au coeur des livres

Pas un nom commun qui ne soit accolé à un, deux ,trois adjectifs ; et des phrases longues, celà ne m’a pas aidé à apprécier l’histoire.

Marie31

Et la lecture offre un deuxième effet « Kiss Cool » grâce à une plume ciselée, addictive et remplie d’humour qui nous emporte dans une intrigue riche en rebondissements.

Murielle du blog Les mots entrelacés

Les références et pistes laissées dans chaque mise en scène macabre sont très bien trouvées et permettent des détours et péripéties supplémentaires et enrichissantes. Je n’ai personnellement pas trouvé le rythme trop lent, au contraire. Il permet un développement en profondeur et sans aucune lacune des personnages et de l’univers.

Eve – EamLL

Le vocabulaire raffiné tout au long du livre rend parfois la lecture ardue mais contribue grandement à l’ambiance. Les relations entre les personnages sont aussi parfois truculentes malgré l’ambiance morbide.

Snow de Bulle De Livre

Bien que le récit ne fut pas tant immersif à mon goût, ce livre aura su dévoiler bien d’autres attraits tout aussi distrayants dont les maître-mots sont exigence, raffinement et qualité.

Séverine de LectureChronique

La Rose des Carcasses célèbre un mariage réussi entre polar rigoureux et fantastique baroque, nous présentant un couple équilibré, jamais désuni, où chacun instille la tension inhérente à son genre littéraire.

Tom Larret du blog : Les chroniques de Guensorde

Bien que ma lecture fût ralentie par de nombreuses descriptions et des mots totalement inconnus, j’ai vraiment beaucoup accroché à ce roman avec ses nombreux rebondissements.

Valérie de DragoLeelooLit

J’ai trouvé que ce roman manquait d’harmonie, je ne me suis pas sentie à l’aise à la lecture, je ne sais comment l’expliquer, mais entre la couverture, les personnages et le style, pour moi quelque chose ne va pas.

@la_plume_de_marine

Là où Black Butler m’a lassé, La Rose des Carcasses a su m’offrir des personnages et des relations qui me paraissaient juste et vrais.

KoalaVolant du blog : KoalaVolant Chronicles

La rose des carcasses est une excellente surprise.Malgré quelques longueurs, un style parfois pompeux et des mots ampoulés.Mais cela cadre si bien avec l’ambiance de l’époque.

JeffDeBourges

bien que j’ai apprécié l’ambiance sombre, il m’a été impossible de passer outre mon décalage avec la narration.

Ombeline (Mavilyly)

Si le rythme de l’intrigue ne m’a pas du tout convaincue, le cadre de l’histoire lui m’a beaucoup plu. 

Nancy de Les livres de Nancy

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.