Le palais des innocents de Franck Schemer – Chroniques

Sélection
Littérature noire

Le palais des innocents

Auteur : Franck Schemer
Editeur : La Rémanence – 444 pages –
Genre : Polar psychologique

Quatrième de couverture :

La petite ville de Thann, en Alsace, est depuis cinq années consécutives le théâtre de sombres évènements. Tous les ans à la même date, un enfant est retrouvé mort, assassiné par un coupable guère plus âgé que lui. Pour Bernard Cornière, chargé de l’enquête, une donnée corse l’affaire : sur l’ensemble de cette série noire, l’assassin est toujours la victime suivante…

Avis des jurés de la catégorie

Après avoir passé la couverture qui attise le regard, je commence la lecture et au vu du résumé je pense que l’histoire va être passionnante.Et je ne me suis pas trompée !!

Valérie de DragoLeelooLit

Accrochez-vous, vous allez être bluffé jusqu’à la fin […] Le rythme est soutenu, haletant, voire angoissant, parfois.

IO Antique

J’ai été emportée par l’enquête ! 😱 Palpitante, pleine de rebondissements, je me suis trompée et j’ai douté plusieurs fois sur le/la coupable et ses intentions (no spoil 👀😂), de ce côté, il était génial !

Chloé de thrillarhist

Quelle perversion ! Et quel talent aussi de la part de l’auteur pour ce qui est de poser l’ambiance. Glauque à souhait et non moins angoissante.

Murielle du blog Les mots entrelacés

Ne vous fiez pas à ce résumé lapidaire. Le ton du roman dépasse l’atmosphère classique des romans policiers, qu’il transcende par une ironie féroce, un humour grinçant qui n’épargne personne et qui joue même parfois de l’auto-dérision la plus mordante.

Tom Larret du blog : Les chroniques de Guensorde

Mais si l’intrigue est aussi remarquablement orchestrée, c’est aussi parce qu’elle est servie par une poignée de personnages fort bien croqués, à la psychologie finement étoffée.

Aurélie, du blog : Des livres et moi

On est vraiment en haleine jusqu’au bout, avec une belle écriture, une histoire qui joue avec nos sentiments sur les enfants et les contes, qui joue aussi sur nos émotions et notre cerveau, pour se terminer en apothéose. Bravo !! ❤️

Cassandra de Les livres de Cass

Chaque page est essentielle pour le développement de l’histoire, parce que Schemer ne craint ni la tragédie, ni les côtés douloureux d’une telle histoire, qu’il affronte.

Em Nicholls, du blog : Em Nic Books

L’auteur pour un premier roman m’a scotchée. Il nous mène par le bout du nez absolument où il veut.

Marjo.lit

Au début on ne sais rien. Au fur et à mesure on apprends, mais finalement non, et finalement si, et il nous balade de long en large et en travers.

KoalaVolant du blog : KoalaVolant Chronicles

Je peux vous dire d’emblée que je suis soufflée par cette histoire. L’auteur nous mène par le bout du nez du début à la fin.

Maria-Madalena de L’Âme des mots

Un vrai policier dont la rédaction est fluide, sans trop de longueurs ou de descriptifs inutiles et très agréable à lire.

Boubou

Waouh, quelle histoire 😍J’ai très vite été embarquée dans ce récit sur fond de légendes, de contes et de sorcellerie.

Audrey

J’ai été tenu en haleine du début à la fin et tout du long, on a des indices qui m’ont fait soupçonné plusieurs personnages et j’ai été complètement surprise par la fin.

Nancy de Les livres de Nancy

Par moment ça fait froid dans le dos. L’auteur a su captiver mon attention du début à la fin. En ce qui concerne l’écriture, c’est cash et sans fioritures.

Fabienne du blog Les Avis Livresques de Fleur

En revanche, si vous privilégiez une lecture addictive, que vous aurez du mal à lâcher tant l’auteur laisse peu de répit – je l’ai lu en une petite journée –, alors ce roman est fait pour vous.

JML38

J’ai commencé par avancer tranquillement dans la lecture […], puis je me suis laissée emportée ! Au point de ne pouvoir le lâcher.

Corinne, alias Dame Couette

Un scénario machiavélique dont le dénouement renversant m’a laissée bouche-bée et complètement conquise.

Agnès de Lisez du polar

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.