Elle a tes yeux, mon amour de Typhanie Moiny – Chroniques

Sélection
Littérature blanche

Elle a tes yeux, mon amour

Auteur : Typhanie Moiny
Editeur : Autoédition – 394 pages –
Genre : Contemporain psychologique

Quatrième de couverture :

« Le temps me joue des tours. Il me semble qu’hier encore, je peignais dans ce chalet, à l’abri des douleurs de la vie. En quelques années, j’ai quitté le statut de l’adolescente excentrique pour celui de la veuve fatiguée, sans même avoir été mariée »

Un cœur s’éteint, un autre se brise

À 34 ans, la vie d’Amandine bascule. Olivier décède et emporte avec lui leur dernier espoir de fonder une famille. Seuls restent la peine, les regrets et le souvenir de cet homme plus âgé et bienveillant.

Amandine tente de survivre au deuil comme elle le peut lorsqu’elle fait la connaissance de Mathilde, fille du défunt, et de douze ans sa cadette. Un caractère de cochon, mais les yeux de son père.

À chaque rencontre, des étincelles. Et pourtant, ces deux femmes devront apprendre à communiquer, car bien qu’elles ne le sachent pas encore, elles sont liées…

Et pas au bout de leurs surprises !

Avis des jurés de la catégorie

Ce roman serait vraiment une bonne lecture pour des amateurs de “feel good sans niaiserie”.

Dominique

J’ai beaucoup aimé ce livre que je classerais de roman tragique et psychologique, mais qui ne sombre pas dans le mélodrame, c’est une remontée lente vers la résilience et une belle histoire familiale

Marie

L’intrigue se construit pas à pas, mêlant l’humour souvent, le sarcasme parfois, la tendresse et l’amour comme toile de fond. Des rencontres, des confrontations, des vérités sensibles qui se murmurent du bout des lèvres.

Sonia de Voyage au coeur des livres

Au total, malgré un départ lent, le style fluide de l’autrice et les personnages bien écrits – notamment les personnages secondaires – créent une histoire qui est (autant que possible) honnête, tragique et touchante.

Em Nicholls, du blog : Em Nic Books

Ce roman n’est clairement pas pour moi de par le thème. Je ne l’aurai jamais lu si ce n’était pas dans le cadre du prix. En revanche, la plume de l’autrice, son intelligence, sa manière de retranscrire les émotions et de nous les faire ressentir me font vous inviter à découvrir ce livre

Marjo.lit

Pas de panique !Les émotions et les sentiments sont bien présents, mais sans pathos, sans exhibitionnisme, ni voyeurisme.

JeffDeBourges

Mais je suis sûre qu’il plaira aux amateurs du genre d’autant plus que l’écriture est fluide et l’auteur réussit à nous communiquer le désarroi et la tristesse que vit son héroïne.

Myriam du blog Les avis de MYRLIT

Certains passages sont touchants. Je ne suis pourtant pas cliente de ces romans qui exploitent le deuil et la résilience. Souvent, les sentiments sont forcés, exagérés. Ici, c’est plus subtil. L’être absent reste au centre du roman mais l’histoire se construit autour d’un autre personnage, d’une autre relation.

Sandrine de Un café, un bon livre

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.