Les Perles de l’Enéark d’A.D. Martel – Chroniques

Sélection
Imaginaire

Les Perles de l’Enéark
Tome 1.5 de la série : Les Larmes de Saël

Auteur : A.D. Martel
Editeur : Autoédition – 118 pages –
Genre : Dystopie – Post-apocalyptique

Quatrième de couverture :

« Naître fille plutôt que garçon ».

Haroun ne cesse de répéter ce souhait, caché derrière son voile de perles. Mais à Saël, les mâles sont rares et doivent obéir à leur devoir.

Obéir ou mourir.

Et ne jamais toucher leur protectrice.

Secrets, mensonges, mais aussi amour et amitié, cette dystopie post-apocalyptique chamboulera tous vos repères.

Avis des jurés de la catégorie

On vibre et vit à nouveau avec les personnages, souffre autant qu’eux des injustices criantes qui leur sont imposées… C’est magistral. Hélas, pour moi, cette fin souffre un peu du manque de construction de tout le corps du livre

Eve – EamLL

L’écriture est simple, pas de complexité au niveau du scénario, le déroulé narratif correspond bien à la logique de l’histoire.

Séverine de LectureChronique

Le roman est court et aurait mérité beaucoup plus de détails sur ce monde, cela aurait également permis aux scènes de sexe d’être moins présentes si elles avaient été noyées dans plus de pages et chapitres.

@la_plume_de_marine

Après avoir été très emballée par le début, j’ai été assez désappointée, par la quantité de scènes érotiques qui pour la plupart n’était pas des plus intéressantes…

Snow de Bulle De Livre

A mon sens il manque le côté imaginaire dans la description des lieux, des personnages, de l’histoire en général. Même si je reste sur ma faim, la lecture a été plutôt agréable.

Valérie de DragoLeelooLit

Durant l’étape des sélections, j’avais retenu ce roman, avec ce thème inédit de la rareté du sexe masculin dans une civilisation .

Marie31

La plume habile et fluide qui parvient avec aisance à faire ressentir les émotions des personnages ne suffit pas à maintenir longtemps l’immersion d’un lecteur étranger au monde de Saël.

Tom Larret du blog : Les chroniques de Guensorde

Mais je pense que c’est une bonne lecture, et que si vous appréciez les univers dystopiques orientaux, il vous plairait, de lire le tome 1 puis ce tome-ci. Moi, je reste dubitatif de son utilité dans le prix, et sur sa présence en tant que tome 1.5.

KoalaVolant du blog : KoalaVolant Chronicles

Quant au style, il est clair et efficace.Rien à redire là dessus, cette lecture a été fluide et sans inconvénient.Peut-être ai-je trop lu de séries dans ce style ?Peut-être suis-je blasé ?

JeffDeBourges

[…] l’auteur ne nous ménage pas et il y a des scènes vraiment très très dures à lire et à imaginer. Mais c’est aussi ça qui est génial, en très peu de pages AD Martel nous embarque dans son histoire et avec ses personnages !!

Ombeline (Mavilyly)

Dans l’ensemble, j’ai quand même bien aimé ma lecture et je lirai certainement le tome 1.J’ai beaucoup aimé suivre les personnages. Les émotions qu’ils ressentent sont bien décrites et je me suis très rapidement attaché à eux.

Nancy de Les livres de Nancy

Toutefois, je me suis sentie frustrée que tout aille si vite et de me retrouver au dénouement aussi rapidement.

Sonia de Voyage au coeur des livres

C’est un peu comme si, dans une pièce de théâtre, on n’avait jamais changé le décor. En revanche comme au théâtre, les dialogues sont vivants et entraînants, le livre se lit bien et on ne s’ennuie jamais.

Murielle du blog Les mots entrelacés

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.