Pour tuer d’Amandine Lerat – Chroniques

Sélection
Littérature noire

La nuit est le meilleur moment de la journée
Tome 1 : Pour tuer

Auteur : Amandine Lerat
Editeur : Autoédition – 412 pages –
Genre : Roman policier

Quatrième de couverture :

Si vous vous attendez à lire un polar classique, vous risquez d’être surpris. Ici, vous ne résoudrez pas une mais plusieurs enquêtes policières, en suivant le quotidien mouvementé de l’enquêteur Charlie Myers.

Des skieurs retrouvés empoisonnés sur des télésièges, un septuagénaire étranglé, des médecins qui tombent comme des mouches. Imaginez ces crimes comme la toile de fond d’une histoire plus personnelle, d’un passé douloureux et de secrets inavouables.

Car bien que Charlie apparaisse comme un policier lambda, il mène une double vie qu’il ne peut voir démasquée sous aucun prétexte, au risque de perdre les deux.

Avis des jurés de la catégorie

Voici enfin le moment où le rencard du “speed-dating” se transforme en découverte, plus en profondeur, plus en intimité.

Karine Harry Bouquinent

Mon intérêt initial s’est rapidement dilué. À courir trop de lièvres à la fois… l’autrice a fini par me perdre. C’est bien dommage, car le style est agréable et le roman aurait énormément gagné à se concentrer sur un arc narratif bien exploité.

Dominique

L’écriture est fluide, facile à suivre, les thèmes abordés sont la différence et le regard de la société dessus, et aussi les répercussions des traumatismes de l’enfance.

Sand et c’est tout

Deux révélations majeures auxquelles je ne m’attendais pas le moins du monde arrivent dans la première moitié du roman extrêmement dynamique (je l’ai quasiment lu en apnée) au détriment de la deuxième partie.

Anaëlle du blog : Parenthèse littéraire

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.