Sonia

Sonia

Jurée dans les catégories :

Littérature blanche
Imaginaire

Retrouvez-la sur :

Le PAI 2022, les prix littéraires et toi !

As-tu déjà été chroniqueuse ou jurée pour un Prix Littéraire ?

Non.

Alors le PAI est ta première expérience en la matière. Qu’est-ce qui t’a donné envie de nous rejoindre ?

J’ai eu envie de vous rejoindre car je lis de nombreux romans de nouveaux auteurs ou auteurs en petites maisons d’édition et je trouve intéressant le fait de vouloir les mettre en lumière. Je suis déjà ce leitmotiv depuis un certain temps et j’ai à cœur de les faire d’avantage connaître au travers de mes différentes publications.

En vous rejoignant, j’espère en découvrir encore plus et échanger entre passionnés sur notre affinité commune.

Tu es jurée en Imaginaire et en Littérature Blanche. Pourquoi ce choix ?

Effectivement, depuis toute jeune ce sont mes domaines de prédilection en littérature même si j’agrandis de plus en plus mon horizon.

La lecture et toi !

Pourquoi avoir décidé d'écrire des chroniques de lecture ?

Avant tout pour partager ma passion et découvrir de nouveaux auteurs. Ensuite, j’apprécie tout autant de lire les suggestions d’autres chroniqueurs qui m’emmènent régulièrement vers des lectures vers lesquelles je n’aurais pas été de moi-même. Pour citer un exemple, j’ai dernièrement mis un pied dans l’univers très particulier de Cécile Coulon et je ne le regrette pas !

Alors parle-nous de tes lectures.

Quel livre emporterais-tu sur une île déserte et pourquoi ?

Sans hésitation, D’un monde à l’autre de Pierre Bottero car il signe mon entrée dans l’univers fantastique. Je le lis et le relis toujours avec autant de plaisir.

Quel livre as-tu l'impression d'être la seule à aimer ? Et qu'est-ce que tu as aimé dedans ?

Le Grand Meaulnes d’Alain Fournier. Au départ, cela n’était qu’un roman imposé dans le cadre d’un cours de français. La passion de mon enseignante pour cette œuvre m’avait impressionnée et elle avait su parfaitement nous la transmettre. Adolescente à ce moment-là, j’avais été subjuguée par la très belle histoire d’amour qui avait fait fondre mon cœur de guimauve.

Quel livre as-tu l'impression d'être la seule à ne pas aimer ? Et qu'est-ce que tu n'as pas aimé dedans ?

Les hauts de Hurlevent d’Emily Brontë. J’entends souvent qu’il s’agit d’une magnifique histoire d’amour. Pourtant, je n’ai pas du tout accroché à cet univers, je l’ai trouvé particulièrement glauque et j’avoue avoir été soulagée de le refermer à l’issue de ma lecture car il m’avait vraiment mise mal à l’aise.

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.