Présentation d'Aurore, jurée dans la catégorie Littérature noire

Aurore de Aurore au pays des livres

Aurore de Aurore au pays des livres

Jurée dans la catégorie :

Littérature noire

Retrouvez-la sur :

Comment es-tu devenue blogueuse littéraire ?

La lecture est une passion née dans ma toute jeunesse. J’ai sûrement appris à lire rapidement afin de pouvoir me plonger dans toutes ces belles histoires!

Je lis un peu tous les styles et les genres (hormis peut-être la science-fiction et la poésie pour lesquelles j’ai un peu de mal). Mais j’avoue que j’ai une grosse préférence pour le genre polar-thriller. Une passion née à l’adolescence avec la découverte d’Agatha Christie et de Mary Higgins Clark et qui n’a cessé de grandir avec la découverte d’auteurs très talentueux.

J’ai eu un jour l’envie d’aller plus loin dans le partage de mes lectures que la simple participation à des groupes Facebook.  Depuis fin 2019, j’ai ma propre page Facebook de chroniques, sur laquelle je prends beaucoup de plaisir à présenter mes lectures et, je l’espère, donner envie aux autres de découvrir ces livres. Ma page m’a permis d’avoir un espace personnel, qui me ressemble, pour parler de ma passion et échanger avec les autres.

Pourquoi souhaiter faire partie du PAI ?

Je trouve l’idée de ce prix particulièrement intéressante : je suis séduite par la volonté du PAI de mettre en avant les auto-édités et les petites maisons d’édition. Et c’est mené d’une main de maître par les organisatrices. Du coup, ça me donne envie de m’investir moi aussi et de contribuer à mettre en lumière ces auteurs talentueux.

Sans hésitation, j’ai choisi la littérature noire, le genre que je préfère et celui dans lequel j’ai envie de faire de nouvelles découvertes. Au quotidien, je fais beaucoup de services presse pour ce genre de livres et je peux régulièrement constater qu’on y découvre des pépites qui méritent d’être mises en lumière.

Mini portrait chinois

Couverture du roman Nymphéas noirs de Michel Bussy

Si tu étais la couverture d’un livre...

Nymphéas noirs de Bussi. Ce livre m’a fait découvrir Giverny et j’adore cette couverture sobre mais élégante.

Couverture du roman Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell

Si tu vivais dans un roman...

Autant en emporte le vent! Un rêve !!!! Une période de l’histoire pourtant pas facile mais pleine d’enjeux !

Si tu étais une citation...

Qui vivra verra !

Je deviens philosophe avec l’âge…

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.