Ahriman de Gwenn-Aël – Chroniques

4ème de couverture : 

Alors que Toulouse sombre dans un déferlement d’intempéries inexplicables, le lieutenant Éliot Bénin est confronté à la plus sordide affaire de sa carrière. Des meurtriers aussi déterminés que sanguinaires s’inspirent des méthodes de l’Inquisition et de la mise à mort du Christ pour assassiner des hommes.
Bénin ressent immédiatement le caractère hors norme de cette enquête qui le mènera deux millénaires en arrière, au jour lointain où tout a réellement commencé : en l’an 33 après J.-C.

Auteur : Gwenn-Aël – Editeur : Évidence Éditions – 300 pages – Genre : Thriller

Avis membres du jury :

Je vais commencer par ce que j’ai aimé, les meurtres (ah ah le gros sadique que je suis) sont très visuels et cinématographiques à souhait.
Gérald de la page Instagram : @Lesbouquinsvoyageursdegerald

un polar historico-ésotérico-fantastique vraiment très sympa et bien dosé qui est allé où je ne l’y attendais pas ! Une agréable lecture avec une très bonne ambiance !
Chloé de la page Instagram : @thrillarhist

J’ai aussi trouvé assez rapidement une très jolie écriture et des sujets travaillés et maîtrisés. J’ai appris des choses, j’ai eu peur, j’ai tremblé.J’ai parfois un peu perdu le fil mais bizarrement à ces moments là, les personnages m’ont rafraîchi la mémoire et permis de raccrocher les wagons.
Karine de la page Facebook : Karine Harry Bouquinent

Si un qualificatif domine en effet à la fin de ma lecture, c’est bien celui « d’irrégulier ». Tout de suite après un prologue très efficace, qui a su conquérir mes faveurs au cours de la sélection préliminaire, j’ai ainsi subi le désagrément de quelques chapitres mal écrits, au style pauvre et à la conjugaison incertaine, avant d’être une nouvelle fois happé par une intrigue prenante, immersive et nécessairement mieux travaillée.
Laurent du blog : Au fil de Lau

Au niveau du rythme j’ai eu besoin de rentrer dans l’histoire après cette fameuse première scène, mais une fois le pli pris, je l’ai dévoré. Il m’aurait fallu le petit quelque chose en plus, des personnages un peu plus attachants et/ou plus travaillés et moins lisses.
Anaëlle de la page Instagram : @parenthese_litteraire

Ce qui avait pu me gêner au début, finit par contribuer à l’accentuation de cette envie de toujours lire un chapitre supplémentaire.
Benjamin de la page Instagram : @jm.lalecture

Le rythme soutenu dont le roman fait preuve est à mon avis l’un de ses meilleurs atouts et l’auteure réussit à produire ce que l’on appelle un page-turner. L’intrigue est prenante, passionnante même et je reconnais que j’avais hâte de découvrir la suite.
Sophie du blog : Beltane (lit en) Secret

Le style de l’auteure est immersif, si bien que je me suis sentie happée par le récit dès le début. Impossible de décrocher. […] Le rythme est superbement bien maîtrisé, et rend la lecture addictive.
Jessiica de la page Instagram : @laplume_dejessica

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.