Fabienne de Beltane (lit en) Secret

Blogueuse littéraire

Il y a quelques années, je travaillais comme libraire jeunesse au Québec, et ce que j’aimais le plus, c’était partager mes impressions sur mes lectures. A mon retour en France, je n’ai pas pu trouver un emploi dans le domaine des livres, alors j’ai décidé de devenir blogueuse littéraire, d’abord sur un blog personnel, puis j’ai intégré l’équipe de Beltane (lit en) secret.

Le PAI
Avant de connaître Virginie Wicke et son blog, mes lectures étaient principalement des grands titres populaires. Grâce à elle et à Sophie Ruaud, j’ai découvert l’autoédition et les petites maisons d’édition et mon univers littéraire s’est étendu considérablement. Quand elle m’a parlé du PAI, je n’ai pas hésité, je voulais participer à faire connaître les pépites francophones qui se cachent.
La littérature blanche

Cette année, je suis jurée pour la catégorie littérature blanche. De par mes lectures, il est clair que je ne pouvais que choisir pour la littérature blanche ou l’imaginaire. J’ai opté pour la littérature blanche par souci d’impartialité : à force de sillonner les réseaux sociaux, je suis devenue amie de plusieurs auteurs qui écrivent presque tous de l’Imaginaire. Je me voyais mal être jurée dans une catégorie dans laquelle je connais personnellement une quinzaine d’auteur·ice·s.

ée
Si j'étais un écrivain...
C’est une question difficile. De par sa grande sensibilité et les thèmes qui lui sont chers, je dirais Bastien Pantalé, auteur autoédité que j’affectionne autant que ses livres. J’espère d’ailleurs pouvoir un jour à toucher des lecteurs comme ses romans me touchent, en plein cœur. 
Si j'étais un personnage de roman...
Une question délicate qui demande beaucoup d’introspection… peut-être Santiago, de « L’Alchimiste » de Coelho. Il a renoncé au chemin que d’autres avaient tracé pour lui pour chercher (et trouver !) sa voie.
Si ma vie avait un titre de livre ?
Je ne l’ai pas lu, mais juste pour le titre Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une. J’ai récemment pris conscience de cette vérité et je fais au mieux pour vivre sans regrets.
Partager :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.