4ème de couverture : 

Olivier Moreau, écrivain délaissé par la Muse, retourne dans le village de sa Grand-Mère, récemment décédée, pour mettre de l’ordre dans ses affaires comme dans son esprit. Il y renoue avec les souvenirs de son enfance, et redécouvre un étrange personnage de conte populaire local surnommé le Vert-de-Lierre, cet antique vampire végétal qui le fascinait enfant. Cet intérêt va déclencher des visions et cauchemars chez l’écrivain en mal d’imaginaire ainsi que la rencontre de deux femmes tout aussi intrigantes l’une que l’autre. À quel prix Olivier retrouvera-t-il sa muse ?

Auteur : Louise Le Bars – Editeur : Noir d’Absinthe  – 200 pages – Genre : fantastique

Avis membres du jury :

Sinon, les sujets traités dans cette histoire comme la condition de la femme au fil du temps ainsi que le fait que ce soit un roman gothique avec une ambiance assez sombre m’ont beaucoup plu. J’ai adoré le côté mythologique et légendes de l’histoire.

Les livres de Nancy

Je dois reconnaître que le fond de l’histoire est prenant, percutant…Les personnages sont très bien travaillés et leur évolution… Enfin non, pas leur évolution mais plutôt la manière dont leur caractère et leur personnalité sont dévoilés au lecteur est très bien construite. Je comprends tout à fait l’impact que ce roman a pu avoir sur certains lecteurs, le fait qu’il donne accès à une certaine liberté, acceptation de soi et de sa différence…En gros Vert-de Lierre est un roman fantastique qui peut être perçu comme un message de philosophie de vie. Mais personnellement, même si le fond m’a interpellé, la forme a perturbé ma lecture.

Lectures familiales

Dès les premières pages, me voilà plongée dans une ambiance délicieusement troublante et envoûtante.
De sa plume fine et précise, l’auteure tisse une toile à la fois sombre et poétique qui m’a attirée lentement pour ne plus me lâcher..

aure972.975

Un roman qui me laisse un avis mitigé. Le souci que j’ai eu avec cet ouvrage, c’est qu’il y du très bon et du moins bon. Pour moi, le premier vrai point fort, c’est l’aspect fantastique ! L’autrice a parfaitement su nous offrir un récit où la fin reste ambiguë. Alors, j’ai vu le coup venir, mais cela marche du tonnerre de dieu comme dirait l’autre. Du coup, uniquement pour la chute, le roman mérite qu’on s’y intéresse !
Xian Moriarty – Autrice & Blogueuse SFFF
C’est un avis mitigé pour moi qui espérais un roman plein de magie et de mystères du fait de cette légende. Il aura eu cependant le bénéfice de me donner envie de faire des recherches sur des légendes végétales locales et de voir si parmi ma collection personnelle je n’en ai pas quelques-unes plus creusées. Il ne m’a donc pas emporté avec lui mais par devers lui en m’ouvrant à des questions extérieures qui elles, m’interpellent et m’inspirent.
Les passions d’Aely
Ce livre est une merveille fantastique, poétique, qui joue sur différents styles et points de vues pour faire grandir le mystère. La plume est fluide et addictive, et l’histoire est une pépite d’originalité et de sensibilité.
Les livres de Flo
Louise le bars aborde des thématiques intéressantes concernant la femme , et y mêle des légendes avec une atmosphère fantastique mais la plume est tantôt maladroite , tantôt fluide ce qui alourdit certains passages et ralenti la lecture.
Mes Chroniques Littéraires – Le blog d une passionnée de lecture
Partager :

By Edwige

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.