La faucheuse littéraire

La faucheuse littéraire

Retrouvez-la sur :

Le PAI 2023, les prix littéraires et toi !

As-tu déjà été chroniqueuse ou jurée pour un Prix Littéraire ?

Non, c’est la première fois.

Pourquoi avoir décidé d’écrire des avis de lecture ?

Suite à un évènement personnel, je me suis mise à lire de plus en plus. Du policier/ polar/ thriller. Je prends de plus en plus de plaisir dans ce monde de lecture. Je suis correctrice et je souhaite me reconvertir en agent littéraire. Alors je suis celle que je suis, ce nom n’est pas choisi par hasard. Je ne fais pas de chronique à la demande. Je dis ce que j’ai à dire, de n’importe quel écrivain, je juge un livre, pas une personne. Beaucoup l’ont compris via mon insta. Cela plaît ou pas, mais c’est franc et construit.

Tu es jurée en littérature Noire. Pourquoi ce choix ?

Icône de la catégorie Littérature noire : un œil derrière une loupe

Il n’y a que ce genre de livre qui me fait vibrer. Je ne suis dotée d’aucune empathie. J’aime lire les thrillers gores pour vivre, par procuration, la souffrance humaine. En revanche, je mets un carton rouge dès qu’il y a de la violence animale.

La lecture et toi !

Quel est ton premier souvenir de lecture ?

Lisant depuis mes quatorze ans, je n’achetais que des livres de Harlan Coben. Je savais que je n’allais pas être déçue. Puis je le suis mise à lire des bouquins bien plus gores jusqu’à être demandée pour des corrections d’écrivain (répétition, cohérence, fluidité). Depuis je n’arrête plus.

Quel livre recommandes-tu le plus souvent ?

Question piège pour une faucheuse qui a environ 200 livres papier… Allez, je vote pour Cédric Sire, La saignée, qui m’a donné pas mal de palpitations.

Qui est ton héros·ïne de roman préféré ?

J’avoue que Myron Bolitar de Coben me fait vibrer depuis vingt ans.

1 réflexion sur “La faucheuse littéraire”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut