Ultimate Terra Nova d’Aboubakri Sao – Chroniques

4ème de couverture : 

En 2035, le monde entre dans une nouvelle ère. La troisième guerre mondiale a fait des ravages considérables, provoquant le chaos sur la planète. Pour rétablir l’ordre, des clans apparaissent dans divers endroits du monde. La plupart de leurs membres possèdent un Néo Cerveau leur conférant des aptitudes spectaculaires.Membre du clan Terra Nova, Kadaj, Électromancien, voit sa vie basculer le jour où il rencontre Ragnarök, une milice extrêmement dangereuse. Cette organisation recherche activement Atlas, le chef des Terra Nova. De plus, le gouvernement, qui considère les clans comme illégaux, veut à tout prix mettre la main sur un cyborg que posséderaient les Terra Nova.Quelles sont les origines du Néo Cerveau ? Pourquoi un cyborg attise-t-il la convoitise du gouvernement ? Et d’où provient cette pierre qui permet à son détenteur de bénéficier de pouvoirs extraordinaires ?La nuit succède au jour, les réponses succèdent aux questions… ces événements vont bouleverser à tout jamais la vie de Kadaj.

Auteur : Aboubakri Sao – Editeur : Treizieme-Lune – 340 pages – Genre : Science-fiction

Avis membres du jury :

J’ai été agréablement surprise par l’ambiance générale qui se dégage de ce livre : une belle qualité de rédaction dans les descriptions, dans les scènes de combats. Les situations qui semblent simples mais dont la complexité se révèle au fil des pages. Pareil pour les personnages qui gagnent en densité au fil de leurs aventures.
Sandrine de la page Facebook : Un café, un bon livre

On y voit l’inspiration des grands chefs-d’œuvre de la fantasy et du fantastique, des mythologies nordique et grecque et ça forcément, j’ai adoré ! Un bel hommage aux codes de la culture japonaise !
Anaëlle de la page Instagram : @parenthese_litteraire

L’imagination de l’auteur est riche, le rythme est rapide laissant peu de place aux temps morts, avec une accélération sur la fin où les lieux et les combats s’enchaînent.
Elebora du blog : Les Sentiers d’Elebora

C’est un feu d’artifice de péripéties, de scènes, de personnages… qui viennent de partout et nulle part en même temps. C’est comme si l’auteur avait souhaité écrire tout ce qu’il avait lu, vu… pendant sa vie de lecteur et de spectateur. Cet enthousiasme débordant se ressent à la lecture et nous entraîne dans le récit à une vitesse grand V.
Zoé du blog : Zoé prend la plume

Partager :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.