Couverture du roman : On y voit un couple enlacé sur une digue en bord de mers. Un squelette est dessiné sur la pierre juste derrière eux. Au loin, un phare. Le tout sous un ciel étoilé

Les fleurs de nos mémoires ne fanent jamais

Les fleurs de nos mémoires ne fanent jamais Katy Rinsbows Prune. C’est le prénom que mes parents ont choisi pour moi. Les artistes le trouvent affriolant, les cartésiens le qualifient d’atypique, les charmeurs aiment dire qu’ils en raffolent, les mauvais conducteurs en parlent avec un humour noir quand ils les découvrent sur leur pare-brise et […]

Les fleurs de nos mémoires ne fanent jamais Lire la suite »