Couverture du roman : Sur un fond blanc, se trouve un parapluie bleu-blanc-rouge

Moi, François le Français

Icône de la catégorie Littérature blanche : un livre

Moi, François le Français

Georges Piombo

La vie est une aventure.

Ma mère et mon père, une histoire d’amour au-dessus de tout

Il l’a enlevée, ils ont fait la « carrossela », partir sans se retourner, quitter le pays, la famiglia.

Quand l’amour est le plus fort, l’enfant paraît.

L’enfant, c’est moi, François le Français.

Je veux être le meilleur français possible, servir mon pays, m’émanciper ailleurs.

D’autant plus qu’elle ne m’aime plus, ses soleils ne brillent plus pour moi.

Je m’en vais traverser la guerre, le siècle.

Je veux devenir riche ; riche de quoi ?

La vie est une aventure, rencontrer l’autre est une jouissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut