Couverture du roman : on y voit les mains d'une femmes posées sur une lettre pliée, l'une d'elle tient une plume rouge vif. A l'avant plan, une bobine de fil, une aiguille et un dé à coudre

La femme du maitre tailleur

Icône de la catégorie Romance : deux cœurs entrelacés

La femme du maitre tailleur

Michelle Mazoué

À la fin du XVIII° siècle, Mathilde, une jeune lavandière harassée par son pénible travail, est embauchée comme garde malade auprès d’un grand tailleur parisien. Le vieillard se prend d’affection pour la jeune fille et il décide d’assurer sa succession en la mariant à son fils.

Mais cette union arrangée est tout sauf heureuse. Peu à peu, la jeune femme découvre le caractère machiavélique et violent de son mari. Mal-aimée, maltraitée, elle trouve refuge dans les bras bienveillants de Nicolas, le jeune apprenti de l’atelier.

Humilié d’être trompé, son mari conspire dans l’ombre. Et un jour, sous de fausses accusations, Nicolas est arrêté et envoyé au bagne. Pour retrouver l’homme qu’elle aime et vivre enfin selon son cœur, Mathilde va devoir accepter toutes les audaces et tous les sacrifices.

LA FEMME DU MAÎTRE TAILLEUR

UNE FEMME DE CARACTÈRE

DANS UN SIÈCLE D’HOMMES.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut