Emmuré, roman de Carole Bloch, soumis dans la catégorie Littérature blanche

Emmuré – Carole Bloch

Emmuré

Carole Bloch

À la fin des années 2000, un obstacle invisible, mais partout présent, empêche Carole Bloch de s’accomplir. La psychanalyse qu’elle entame auprès de Kathy Habert – interlocutrice fidèle de la narratrice au cours du récit – la met sur les traces de son père, enfant caché pendant la guerre. Par-delà les générations, l’injonction à se cacher, à s’effacer et à s’isoler, s’est transmise. Carole engage une bataille contre le secret, la fatalité dont héritent les familles d’enfants cachés.

Pendant plusieurs années, Carole remonte le cours de l’histoire de sa famille et de la France par la rencontre avec des témoins historiques et un travail de documentation. Elle renoue avec une branche oubliée de sa famille : c’est une libération. Mais, après la mort de son père dans l’isolement et le mutisme, Carole est abattue par ce qu’elle prend pour une défaite contre le secret, le silence et l’oubli.

La crise sanitaire et le confinement lui font l’effet d’un déclic. Au cœur d’une situation historique inédite, Carole s’inscrit à un atelier d’écriture en ligne, et rédige l’histoire de sa famille. Prendre la plume devient pour elle un moyen de vaincre le silence et d’abattre les murs qui séparent chacun d’entre nous, en un mot, de déconfiner.

Carole Bloch cherche à tracer l’itinéraire du silence et de l’enfermement psychique, hérité de la Seconde Guerre mondiale, engendré à nouveau par la crise sanitaire. Le tout dans un style emprunt de sincérité, de tendresse, et d’optimisme.

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.