Tous les matins, elle boitait, roman de Melinda Schilge soumis dans la catégorie Littérature blanche

Tous les matins, elle boitait – Mélinda Schilge

Tous les matins, elle boitait

Mélinda Schilge

Parisienne des années folles, Jeanne aurait pu fermer les yeux devant la montée de mouvements obscurs du côté allemand. Mais elle pense à sa cousine Marilène qu’elle a découvert quand l’Alsace est redevenue française. Plus tard, c’est son ami Kurt qui lui donne envie de se battre contre cette violence insidieuse. Mais comment concilier sa vie de jeune épouse, déjà compliquée pour elle, avec ses convictions ? Difficile, d’autant plus que ses parents – d’ordinaire peu présents – voient soudain d’un mauvais œil les risques qu’elle prend alors que l’on s’achemine vers une période de plus en plus incertaine.

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.