jo_read_and_geek

Jurée en :

Icône de la catégorie Imaginaire : une licorne

Imaginaire

Le PAI 2024, les prix littéraires et toi !

As-tu déjà été chroniqueuse ou jurée pour un prix littéraire ?

Oui, pour le Prix de la Plume Indé 2023.

Comment as-tu eu envie de nous rejoindre ?

Je souhaite découvrir de nouvelles plumes, de nouvelles œuvres et renforcer ma bibliothèque de textes auto-édités. Cette année j’ai lu autant d’AE que de livres sortant de ME grosso modo et j’ai décelé des pépites ! Je suis certaine que la littérature recèle de trésors et souhaiterais mettre encore plus en valeur ces « œuvres et auteurices inconnu.e.s ».
Ce que cela peut m’apporter personnellement : de l’expérience, des échanges autour de lectures et de la visibilité.
Ce que je peux apporter avec moi : de l’honnêteté, de la bienveillance, de la rigueur et de la ponctualité. Je sais me montrer disponible et veiller à mettre en valeur et en lumière les associations, auteurices et autres influenceurs.ses qui me font confiance.

Fais-tu des services presse ?

Oui via des partenariats d’auteurices auto-édités : S-P Decroix, Aurélie Swan, Jo Colleen, L. J. Stranowicz. Pour une auteure en micro maison d’édition : Chloé Garcia. Pour une maison d’édition de romans graphiques : Neotoon.
Pour les services presse plus ponctuels, j’en fais uniquement avec des auteurices que j’ai déjà lu.es en auto-édition comme Mélanie Guertau ou encore Caroline Mertz.

La lecture et toi !

Que t'apporte la lecture ?

L’évasion, la sérénité et elle aiguise mon sens critique : la réflexion.

Quel est ton dernier coup de cœur ?

L’intégrale de Projet Espoir de Charlène Gros-Piron en auto-édition : de l’urban fantasy à la sauce frenchy qui s’affranchit des codes des blockbusters venus d’outre-atlantique pour nous offrir une histoire originale, aux rebondissements inattendus et aux personnages ayant du relief. Bonus : 1 seule coquille en 800 pages !

Est-ce que tu préfères les séries (grandes sagas) ou les volumes uniques (one-shots) ? Plutôt pavé ou livre court ?

Je lis de tous les formats. Les pavés ne m’impressionnent pas (jusqu’à 1100 pages lues en un ouvrage cette année). Les formats courts ont plus rarement ma préférence : c’est plus difficile d’être séduisant et impactant en moins de mots. C’est un peu « tout ou rien ». Donc quand j’adore un format court c’est souvent énormément ! Mais je peux aussi facilement le trouver moins séduisant.
Les formats longs permettent une marge de rattrapage et les univers sont plus souvent plus étoffés (surtout en littérature de l’imaginaire).
S’il fallait choisir je dirais : format long ! De quoi satisfaire mon gros appétit.

Où te suivre ?

Retour en haut