Littérature blanche 2024

La face cachée de Jeanne

La face cachée de Jeanne Une drôle de rencontre Jean-Claude Gabriel Robert Jeanne d’Arc fait partie des personnages les plus connus dans le monde et représente un modèle pour beaucoup. Bien des actes héroïques que l’histoire lui attribue sont contés dans une multitude d’ouvrages, films… Sa légende l’auréole de gloire. Mais voilà qu’au hasard d’une […]

La face cachée de Jeanne Lire la suite »

Un heureux souvenir

Un heureux souvenir Lise Vauban Avertie de l’accident de son frère dont elle est sans nouvelles depuis six ans, Léa se rend aussitôt à son chevet. Les circonstances du drame, la réapparition soudaine de Tom, plongent la famille Gauthier dans la douleur et l’incompréhension la plus totale. Dévastée, la jeune femme tente de reconstituer le

Un heureux souvenir Lire la suite »

Ours

Ours Laurent Cappe Ours, un octogénaire, souffre d’absences et vit reclus chez lui, à la campagne, depuis la disparition de Birdie, son épouse. Un soir, on frappe à la porte. Un jeune homme, tombé en panne de voiture à proximité, sollicite son aide. Un jeune homme qui semble surgi du passé et se révèle être

Ours Lire la suite »

Malcuidants !

Malcuidants ! Anaël Calmel-Train Blaye, 1451 « Pierre Louvain, étron puant ! Me voici rendu au cœur de la Guyenne où te mène le commandement de l’armée française ! Tu veux la ravir au roi-duc d’Angleterre ? La livrer à celui de France pour le remercier de t’avoir affranchi de l’assassinat, odieux, de mon frère

Malcuidants ! Lire la suite »

L’Inconnu du banc

L’Inconnu du banc Patrick Burtart et Dominique Dejob L’Inconnu du banc, est né d’une rencontre lors d’un salon du livre, entre une auteure, Dominique Dejob et un lecteur Patrick Burtart, qui ont lié leurs deux tempéraments bien différents, pour écrire ce roman. 22 septembre 2022. Dans une pochette oubliée par un homme sur un banc,

L’Inconnu du banc Lire la suite »

Les pavés du pardon

Les pavés du pardon Raphaëlle Béguinel « Incapable de traduire la rencontre, déserté qu’il était par les mots, Kosta s’est immobilisé face à elle, sans savoir s’il se rêvait proie ou prédateur, s’il donnerait de lui ou recevrait de celle dont il apprendrait plus tard qu’elle s’appelait Cécilia. On peut se tenir au bord de l’eau

Les pavés du pardon Lire la suite »

Retour en haut