Catégorie littérature noire : les sélectionnés

Avec quelques semaines de retard, nous vous annonçons les sélectionnés dans la catégorie littérature noire. Les membres du jury de la catégorie littérature noire ont lu les résumés, observé avec attention les couvertures, et lu les extraits de 10 pages des 41 romans concourant dans cette catégorie.

Sur les 41 soumis, 25 ont été disqualifiés. En effet selon l’article 3 du règlement : « un extrait soumis comprenant plus de trois fautes (orthographe, grammaire, conjugaison) est éliminé. »

Pour rappel, «littérature noire» regroupe les polars, thrillers et romans horrifiques, publiés par des auteurs auto-édités ou par des petites maisons d’édition. Pour trancher, 14 chroniqueurs, munis de maigres indices, se sont « arrachés » les cheveux afin de sélectionner, les 5 romans qui sortaient du lot.

Ces indices sont ceux auxquels un simple lecteur se fiera pour sa lecture. La couverture, le résumé, et souvent, un extrait du début du roman, disponible sur les plateformes de vente en ligne. Ainsi, chaque roman s’est trouvé sur un pied d’égalité.

Je tiens à remercier les chroniqueurs qui se sont impliqués, appliqués, et qui ont su mettre de côté les affinités qu’ils pouvaient avoir avec certains auteurs, allant même, pour certains, jusqu’à refuser de classer les livres qu’ils avaient déjà lus ou refuser des services presse afin de ne pas obscurcir leur jugement.

Chaque ouvrage sera chroniqué, dans les 5 prochains mois, sur les blogs de notre jury.

Roulement de tambour ! Félicitations aux sélectionnés !

 

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 91OaEs1XzHL-184x300.jpg.Les vieux de Mont-Éloi savent pourquoi ils s’aiment ou se détestent, même si les autres l’ignorent. La seule histoire à laquelle il faut croire est celle qu’ils ont écrite au musée de la Chênaie.
Elsa refusera cette vérité lorsque sa grand-mère lui léguera une maison perdue dans la forêt, à deux pas d’un village martyr.
Guerre. Occupation. Épuration.
Quarante années ne seront jamais suffisantes pour oublier et chasser les fantômes du passé !

 

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 51qhxZvBMXL._SY346_-210x300.jpg.

Florent, gendarme mobile dans le nord de la France rencontre Alexandra dans un bar le 14 juin 1994. Immédiatement, il tombe amoureux fou de la jolie blonde à demi irlandaise. Ils vont s’aimer passionnément. Le 6 octobre 1995, au retour d’une mission en Corse, Florent prend sa voiture et quitte précipitamment la caserne sans autorisation après avoir été accusé de vol par son commandant d’escadron. Huit jours plus tard, on le retrouve en Belgique, une balle dans la tête. Bien que l’enquête judiciaire retienne la thèse du suicide, Alexandra n’y croit pas. Elle va entamer des recherches et diligenter sa propre enquête avec l’aide de la mère de Florent et d’une amie avocate.

 

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 41O589Ywp5L-200x300.jpg.Ils ne se connaissent pas et pourtant, ils portent le même tatouage sur le bras…
Clara, que son amie Françoise recherche depuis plusieurs semaines, se réveille réveille un matin étendue sur le sol d’une cellule obscure et infestée d’insectes ; M. Concerto tente de découvrir les raisons qui l’ont conduit dans une chambre d’isolement, tandis que Charles se cloître de son plein gré.
Chacun d’entre eux se retrouvera face à son destin. Mais, dans leur quête de la vérité, ils se rendront très vite compte que les apparences ne sont pas celles qu’ils croyaient…

 

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 51PXnrT0rKL._SY346_-190x300.jpg.Trois mois après un grave accident de voiture, César invite ses meilleurs amis à le rejoindre dans la maison de campagne où il effectue sa convalescence. Isolés pour un long week-end dans une propriété perchée au cœur de la Montagne noire, ces derniers découvrent qu’ils ne sont pas les seuls convives et que leur hôte leur a réservé une surprise aux allures de cadeau empoisonné…
Déterrez les fantômes du passé et plongez au cœur de ce huis clos à suspense qui flirte avec le thriller psychologique.

 

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 51i5TctwICL._SY346_-195x300.jpg.Il est des rencontres qui marquent à jamais, gravées au fer rouge dans le cœur comme la brûlure d’une cigarette sur le derme.
Une plaie refermée sur des démons, enfouis en vous pour toujours. Vivre avec en silence, survivre dans l’oubli, expier, comme une malédiction…
Et si pour la première fois d’une vie sur le fil, il était possible d’apaiser les tourments ? Mais qu’en ce matin de février, votre passé frappait à votre porte et s’en prenait à votre seul ami et allié ? Et si vous aviez tué la seule personne qui ait su vous aimer ?

Quelques précisions avant de terminer :

  • Être sélectionné vous promet la publication de 9 chroniques sur les 5 prochains mois par les membres du jury. Cela ne veut pas dire que toutes les chroniques seront positives. Nous demandons aux membres du jury de rédiger des chroniques sincères. Les dix premières pages vous ont permis de passer la sélection, cela ne veut pas dire que la globalité du livre plaira à notre jury.
  • Ce n’est pas parce que votre roman n’apparaît pas dans la liste des sélectionnés qu’il est moins bon. Il a juste moins plu au jury de votre catégorie que les autres romans sur la base des éléments fournis. 
  • Chaque membres du jury, toutes catégories confondues, nous a fait part de la grande difficulté de choisir seulement 5 ouvrages parmi la cinquantaine de chaque catégorie. Certains avaient choisi des livres qui n’ont pas été sélectionnés, et ont exprimé leur envie de les lire malgré tout. Plusieurs ont même déjà fait des achats en ce sens. Ne pas être sélectionné ne veut donc pas dire tomber dans l’oubli, vous avez déjà gagné des lecteurs.

Catégorie Young Adult : les sélectionnés

Avec quelques semaines de retard, nous vous annonçons les sélectionnés dans la catégorie littérature blanche.

Les membres du jury de la catégorie Young Adult ont lu les résumés, observé avec attention les couvertures, et lu les extraits de 10 pages des 21 romans concourant dans cette catégorie.

Sur les 21 soumis, 8 ont été disqualifiés. En effet selon l’article 3 du règlement : « un extrait soumis comprenant plus de trois fautes (orthographe, grammaire, conjugaison) est éliminé. »

Pour rappel, «Young Adut» regroupe les romans destinés à un public adolescent, jeune adulte (15 à 30 ans), traitant de thématiques sociétales en filigrane, publiés par des auteurs auto-édités ou par des petites maisons d’édition.

Pour trancher, 9 chroniqueurs, munis de maigres indices, se sont investis afin de sélectionner, les 5 romans qui sortaient du lot.

Ces indices sont ceux auxquels un simple lecteur se fiera pour sa lecture. La couverture, le résumé, et souvent, un extrait du début du roman, disponible sur les plateformes de vente en ligne. Ainsi, chaque roman s’est trouvé sur un pied d’égalité.

Je tiens à remercier les chroniqueurs qui se sont impliqués, appliqués, et qui ont su mettre de côté les affinités qu’ils pouvaient avoir avec certains auteurs, allant même, pour certains, jusqu’à refuser de classer les livres qu’ils avaient déjà lus ou refuser des services presse afin de ne pas obscurcir leur jugement.

Chaque ouvrage sera chroniqué, dans les 5 prochains mois, sur les blogs de notre jury.

Roulement de tambour ! Félicitations aux sélectionnés !

Après deux années de prépa, Adèle, élève sérieuse et réservée, quitte le cocon familial pour intégrer une école supérieure en province. La cohabitation avec les autres étudiants n’est pas toujours facile et l’ambiance festive qui règne sur le campus perturbe ses habitudes.
Une personne intrigue immédiatement la jeune Parisienne : Chloé. Son style décalé et son caractère bien trempé soulèvent quelques interrogations.
En voulant percer les mystères qui entourent cette fille aux cheveux roses, Adèle s’apprête à vivre l’année la plus marquante de son existence.

Au pays de Ryatil vit Evahny, une jeune fille dont la curiosité ne connaît aucune limite. Elle ne cesse de questionner sa mère Sorhia, reine de cette contrée, sur le monde qui l’entoure mais plus encore sur la fameuse Quête de la Moitié. De jour en jour, la petite fille ressent un vide qu’elle ne peut décrire et comprend bien que sa vie risque d’être chamboulée… Elle et son frère Sajyel découvrent en réalité qu’ils font partie de l’ultime Quête de l’Anima. Une tradition qui trouve ses origines au sein du peuple des Thuatyls et qui lie chaque existence à un Anima, la moitié d’une âme, son souffle, son essence même. De son côté, la reine s’interroge sur l’imminence de la Quête, étonnamment précoce pour ses enfants. Avec l’aide de son mage de bataille Thanius, elle doit les préparer aux dangers de la Quête… Accompagnés de Lekhal, un Élu déchu, Evahny et Sajyel devront accomplir leur destin et rétablir l’équilibre d’un monde sous le joug d’une malédiction vieille de vingt ans…

Sous une écharpe élimée et un blouson trop grand pour lui, Aldric s’obstine à cacher aux autres lycéens sa vie de marginal. Mais une succession de mauvais choix le précipite vers une issue fatale. Loin d’en avoir conscience, il agresse même la seule personne capable de modifier son avenir, la jeune Riane. Épaulée par son gardien, un immortel, celle-ci tente le tout pour le tout pour défier le destin et lui sauver la vie, car c’est la survie de sa propre âme qui est en jeu… Mais comment mener sa mission à bien quand celui que vous devez protéger se rebelle et quand votre allié vous cache des informations capitales ? Et si ce qui s’est passé il y a près de trois cents ans était la clé de la réussite ?

« Je pense qu’il y a deux types de personnes : ceux qui ont un cœur et ceux qui font semblant d’en avoir un. Il y a ceux qui vivent et ceux qui meurent. Ceux qui se battent et ceux qui pleurent. Il n’y a pas de place pour le reste. Tout ou rien, voilà ce à quoi nous avons droit. Une vie où il faut soit mourir en silence, soit souffrir une éternité. »
2400. Le Monde a changé. Les humains sont devenus immortels.
La surpopulation a amené au fil des années la perte de ressources substantielles, provoquant ainsi l’apparition d’une nouvelle communauté : les Mortors. Leur but ? Tuer et rétablir ainsi l’équilibre des choses.
Lucie est une jeune fille du peuple qui n’aspire qu’à la liberté. Avec sa meilleure amie qui n’a pas froid aux yeux, elle franchit la Ligne Rouge. Elle rencontre alors Anton, un Mortor sans pitié, arrogant et séduisant. C’est le choc électrique.
Attirée malgré elle par l’ennemi, Lucie lutte. Mais force est de constater que le jeu a déjà commencé. Un jeu où le vainqueur est celui qui fera tomber l’autre le premier.

Où se cache notre identité ? Sur nos terres, dans nos racines… ailleurs ?

Au Grand Terrier, Gareth subit le rejet quotidien. Il ne s’imaginait pas sauver Corène, quitter son pays ou encore affronter les meurtriers « respectables » de son père.
Pourtant, même loin des siens, il protégera Corène. Parce que sa culture et ses différences le fascinent et le troublent à la fois. L’alchimie se crée et il est bien décidé à comprendre… Pourquoi des gardiens terrons pourchassent-ils une jeune Silverine ? Exil, manipulation, mort ; le pire les menace. Hélas, plus question de reculer : il leur faut éclairer le passé pour enfin se définir. Découvrez une romance pleine de questionnements, d’innocence et de légèreté, quand deux héros venus de pays différents voient leurs repères chamboulés et l’ombre du passé les poursuivre. A leur âge, on ne devrait pas s’inquiéter de demain. Mais plus encore, ressentir un tel amour.

Comment vont-ils y survivre ?

Quelques précisions avant de terminer :

  • Être sélectionné vous promet la publication de 9 chroniques sur les 5 prochains mois par les membres du jury. Cela ne veut pas dire que toutes les chroniques seront positives. Nous demandons aux membres du jury de rédiger des chroniques sincères. Les dix premières pages vous ont permis de passer la sélection, cela ne veut pas dire que la globalité du livre plaira à notre jury.

  • Ce n’est pas parce que votre roman n’apparaît pas dans la liste des sélectionnés qu’il est moins bon. Il a juste moins plu au jury de votre catégorie que les autres romans sur la base des éléments fournis. 

  • Chaque membres du jury, toutes catégories confondues, nous a fait part de la grande difficulté de choisir seulement 5 ouvrages parmi la cinquantaine de chaque catégorie. Certains avaient choisi des livres qui n’ont pas été sélectionnés, et ont exprimé leur envie de les lire malgré tout. Plusieurs ont même déjà fait des achats en ce sens. Ne pas être sélectionné ne veut donc pas dire tomber dans l’oubli, vous avez déjà gagné des lecteurs.

Catégorie littérature blanche : les sélectionnés

Avec quelques semaines de retard, nous vous annonçons les sélectionnés dans la catégorie littérature blanche.

Les membres du jury de la catégorie littérature blanche ont lu les résumés, observé avec attention les couvertures, et lu les extraits de 10 pages des 52 romans concourant dans cette catégorie.

Sur les 52 soumis, 16 ont été disqualifiés. En effet selon l’article 3 du règlement : « un extrait soumis comprenant plus de trois fautes (orthographe, grammaire, conjugaison) est éliminé. »

Pour rappel, «littérature blanche» regroupe les romans dits de littérature générale, publiés par des auteurs auto-édités ou par des petites maisons d’édition.

Pour trancher, 8 chroniqueurs, munis de maigres indices, se sont « arrachés » les cheveux afin de sélectionner, les 5 romans qui sortaient du lot.

Ces indices sont ceux auxquels un simple lecteur se fiera pour sa lecture. La couverture, le résumé, et souvent, un extrait du début du roman, disponible sur les plateformes de vente en ligne. Ainsi, chaque roman s’est trouvé sur un pied d’égalité.

Je tiens à remercier les chroniqueurs qui se sont impliqués, appliqués, et qui ont su mettre de côté les affinités qu’ils pouvaient avoir avec certains auteurs, allant même, pour certains, jusqu’à refuser de classer les livres qu’ils avaient déjà lus ou refuser des services presse afin de ne pas obscurcir leur jugement.

Chaque ouvrage sera chroniqué, dans les 5 prochains mois, sur les blogs de notre jury.

Roulement de tambour ! Félicitations aux sélectionnés !

 

Elle me pointe un petit carnet qui gît le long du caniveau et murmure : – Dites-leur pour moi que je les aime. Je demande : – A qui ? Elle convulse. Je pleure. – A qui ? Elle est partie. La femme qui sortait du cimetière est venue mourir dans mes bras… Je souffle « Je le leur dirai » comme une promesse indestructible. Rose ne sait pas que cette promesse va bouleverser son existence. Au fil des pages de ce carnet, elle remettra en question sa solitude. Elle ira chercher ses réponses, contestera les lois familiales qui érigent le silence sur sa mère disparue il y a vingt ans. Elle apprendra combien la vie peut être belle et l’amour un nouveau départ. Mais, quand l’adversité s’entête, la peur reprend parfois ses droits et la mort ses prérogatives. Rose trouvera-t-elle sa vérité ? Osera-t-elle enfin le bonheur ?


« Il faut que je me souvienne encore et encore de ce que nous avons été, de ce jour où tout a basculé et de ce que nous sommes devenus. Il faut que je me rappelle, pour que les belles choses me donnent la force et que les mauvaises me condamnent. »

Si Roméo et Juliette avaient vécu au vingtième siècle, ils se seraient appelés Jules et Jeanne.

Tous deux ont grandi dans un petit village du Sud Touraine durant la Seconde Guerre mondiale. Jeanne est issue d’une famille résistante, Jules vit quant à lui dans la collaboration avec l’ennemi allemand.

Et c’est dans cet univers d’affrontement et de règlement de compte que les deux enfants vont devoir s’aimer. Mais à quel prix ?

Pour continuer de vivre leur amour impossible, les deux jeunes amants ne choisissent ni le couteau, ni le poison, mais la folie pour armure, et l’hôpital psychiatrique comme refuge… Ainsi pourront-ils vivre l’un près de l’autre malgré les lourds secrets qui rongent Jules.

Ce roman raconte leur folle utopie.


 

Elena est jeune. Elena est belle. Elena est malade. Parfois, elle a envie de mourir… Mais la plupart du temps elle veut vivre haut et fort, de plus en plus vite, comme sur un immense manège de fête foraine. Entre ses séjours en clinique et sa vie professionnelle, elle essaie de se construire jour après jour et de trouver sa propre voie vers le bonheur. Aidée de Simon, son homme-talisman, elle tutoie les anges. Mais la vie en a décidé autrement. Il lui faudra énormément de courage pour surmonter les épreuves qui émaillent son parcours et retrouver peut-être le chemin de la félicité. Entre romance et drame, découvrez l’histoire d’Elena.


Alron Gems est le chasseur de pierres précieuses le plus célèbre, mais aussi le plus… mystérieux de la planète. Il n’en est pas moins un baroudeur prêt à jouer du coup de poing ou à utiliser les armes pour satisfaire ses riches et exigeants clients. Alors, quand on lui confie la mission de retrouver le fameux collier du Bal des Scorpions et ses rubis inestimables, de réconcilier deux familles ennemies et de donner un avenir au Rajasthan, une des régions les plus pauvres de l’Inde, son sang ne fait qu’un tour… Surtout qu’il prend pour nouvelle assistante, une jeune femme aux capacités hors normes, choisie depuis longtemps pour des raisons secrètes, et qui va vivre là une première expérience très mouvementée. Entourés par une « drôle » d’équipe, ils vont se confronter à des forces politiques, économiques et religieuses prêtes à tout pour les arrêter. Et nous permettre d’entrer dans les coulisses d’un monde envoûtant mais souvent impitoyable, celui des gemmes et de la joaillerie de luxe !


La flûtiste renommée Albane de Morange a tout pour être heureuse : un homme qui l’aime et qui partage sa passion, un appartement chic à Paris, une vie réglée comme du papier à musique. Si elle n’a pas d’enfant, c’est pour une raison bien précise, cette raison même qui fait qu’elle a rompu avec sa famille il y a longtemps. Le jour où, en plein concert, la musicienne frôle la mort, la mélodie s’arrête. Albane décide de renouer les liens avec les acteurs d’un passé douloureux qu’elle n’a jamais eu le courage d’affronter. Après deux romans noirs, Frédérique Hoy signe ici un drame familial, original et émouvant.
Quelques précisions avant de terminer :
  • Être sélectionné vous promet la publication de 8 chroniques sur les 5 prochains mois par les membres du jury. Cela ne veut pas dire que toutes les chroniques seront positives. Nous demandons aux membres du jury de rédiger des chroniques sincères. Les dix premières pages vous ont permis de passer la sélection, cela ne veut pas dire que la globalité du livre plaira à notre jury.

  • Ce n’est pas parce que votre roman n’apparaît pas dans la liste des sélectionnés qu’il est moins bon. Il a juste moins plu au jury de votre catégorie que les autres romans sur la base des éléments fournis. 

  • Chaque membres du jury, toutes catégories confondues, nous a fait part de la grande difficulté de choisir seulement 5 ouvrages parmi la cinquantaine de chaque catégorie. Certains avaient choisi des livres qui n’ont pas été sélectionnés, et ont exprimé leur envie de les lire malgré tout. Plusieurs ont même déjà fait des achats en ce sens. Ne pas être sélectionné ne veut donc pas dire tomber dans l’oubli, vous avez déjà gagné des lecteurs.

Catégorie Imaginaire : les sélectionnés

Depuis plus de deux mois, les membres du jury de la catégorie Imaginaire ont lu les résumés, observé avec attention les couvertures, et lu les extraits de 10 pages des 73  romans concourant dans cette catégorie.

Sur les 73 soumis, 18 ont été disqualifiés. En effet selon l’article 3 du règlement : « un extrait soumis comprenant plus de trois fautes (orthographe, grammaire, conjugaison) est éliminé. »

Pour rappel, « Imaginaire » regroupe les romans Science-Fiction-Fantasy-Fantastique-Horreur, publiés par des auteurs auto-édités ou par des petites maisons d’édition.

Pour trancher, 18 chroniqueurs, munis de maigres indices, se sont « arrachés » les cheveux afin de sélectionner, les 5 romans qui sortaient du lot.

Ces indices sont ceux auxquels un simple lecteur  se fiera pour sa lecture. La couverture, le résumé, et souvent, un extrait du début du roman, disponible sur les plateformes de vente en ligne. Ainsi, chaque roman s’est trouvé sur un pied d’égalité.

Je tiens à remercier les chroniqueurs qui se sont impliqués, appliqués, et qui ont su mettre de côté les affinités qu’ils pouvaient avoir avec certains auteurs, allant même, pour certains, jusqu’à refuser de classer les livres qu’ils avaient déjà lus ou refuser des services presse afin de ne pas obscurcir leur jugement.

Chaque ouvrage sera chroniqué, dans les 5 prochains mois, sur les blogs de notre jury.

 

Roulement de tambour ! Félicitations aux sélectionnés !

 


Sous les feux d’un soleil brûlant, seul un fou oserait traverser les déserts du Texas sans l’aide d’un guide expérimenté. C’est le boulot de Buck, un vétéran au tempérament solitaire et silencieux. Non content de compléter sa retraite, il peut ainsi explorer ces territoires arides à sa guise. Car Buck en est convaincu : un monstre tout droit sorti de la préhistoire se dissimule quelque part. Il le sait. Leurs chemins se sont déjà croisés autrefois.

Aussi le jour où Amanda Summers, une brillante chercheuse en bio-ingénierie, loue ses services pour une expédition scientifique sur les rives du Rio Grande, le guide sait qu’il ne s’agira pas d’une promenade de santé : le danger rôde partout. Et les crotales sont le moindre de ses soucis.

Mais alors que Buck et Amanda arpentent le désert, tout bascule : une mystérieuse apparition dans le ciel sonne le début d’un véritable lâcher de dinosaures en pleine nature. Et si des extraterrestres planifiaient en secret la résurrection des créatures préhistoriques ? Buck n’a pas d’autre choix que de ressortir les armes : des monstres venus des âges les plus reculés, des aliens insaisissables, une mystérieuse agence gouvernementale, tout concourt à le faire replonger dans un passé qu’il aurait préféré oublier.


Fred n’est pas un loup-garou, ni un ange gardien. Il n’est pas de ces pâles suceurs de sang qui font tomber comme des mouches des lycéennes au brushing impeccable. D’ailleurs, tout le monde sait que ces bestioles-là n’existent pas. Fred a un physique banal et les poches trouées. Il n’arrive pas à garder une fille plus de trois semaines et sort de prison. Pour couronner le tout, c’est le jour où il essaie de se foutre en l’air qu’il apprend qu’il est immortel. Fred n’a pas de chance. Jean, lui, est flic. Il pensait avoir tout vu après trente ans passés a la Crim’. Mais voilà qu’un beau jour, un de ses cadavres se paye le luxe de se tirer de la scène de crime. Pour lui c’en est trop et il est bien décidé à le retrouver. Il ne manquerait plus qu’il parte en retraite avec une affaire non élucidée…


Au nord de l’Idalie, Shéa fuit la Tour des Ombres pour sauver sa vie.
Plus loin au sud, Neph fuit La Forteresse pour échapper à un destin guerrier dont il ne veut pas.

Leurs chemins les feront se rencontrer et les mèneront chez Berht, un vieil excentrique ami de la Prime Reine. Celle-ci chargera ce trio improbable d’escorter un curieux émissaire elfe jusqu’à Cérasa, une ville au sud du pays. Mais derrière cette mission officielle, s’en cache une autre, secrète, bien plus importante et plus dangereuse.

Deux cents ans après la Grande Guerre qui opposa les peuples unis de Tell’Andra aux Funestes, la paix qui régnait dans le monde s’étiole à nouveau. Une nouvelle ère sombre s’annonce.


 

Parqués entre des murs et des clôtures, les Hommes survivent comme ils le peuvent. Arrivés en bas de la chaîne alimentaire, ils sont épargnés grâce à l’Accord : tous les trimestres, des fourgons d’êtres humains sont offerts aux Autres afin de les nourrir. Mais comment choisir qui doit vivre et qui doit mourir ? La règle est pourtant simple : seuls les délinquants sont envoyés de l’autre côté du mur, dans la Fosse.

 

 


J’ignore comment les historiens futurs me jugeront. Me verront-ils comme un despote, un tyran sanguinaire, une folle qui renversa le monde ? Ou bien mes actes auront-ils une telle portée qu’ils rachèteront mes crimes à eux-seuls ? Une chose est certaine, mon nom est gravé si profondément dans le bois de la déesse qu’une éternité serait insuffisante pour l’en effacer.

Fille de Seigneur, Luwise Sofunada est éduquée pour succéder à son père. En ce monde pourtant, nul pouvoir n’est héréditaire. Okateï, l’Arbre-Mère qui couvre la terre, désigne ceux qui auront la charge de protéger ses bourgeons. Luwise doit apprendre les devoirs d’une reine et mériter la confiance de la déesse pour hériter du trône.

Mais désire-t-elle réellement cette responsabilité ? Alors que son entourage la pousse dans cette voie, les questions se bousculent. Ses doutes atteignent leur paroxysme lorsque se révèle une connexion particulière avec la déesse. Un don que certains considèrent de mauvais augure.

Les jeunes années de Luwise Sofunada oscillent entre innocence et tragédie, aventure et conspiration. Ce roman d’apprentissage vous emmènera le long des Branches de l’Arbre-Mère, dans les tréfonds de la déesse Plante, à la recherche de l’âme humaine.

————————————-

Les auteurs seront contactés très rapidement, afin d’être informés de la suite.

Quelques précisions avant de terminer :

  • Être sélectionné vous promet la publication de 10 chroniques sur les 5 prochains mois par les membres du jury. Cela ne veut pas dire que toutes les chroniques seront positives. Nous demandons aux membres du jury de rédiger des chroniques sincères. Les dix premières pages vous ont permis de passer la sélection, cela ne veut pas dire que la globalité du livre plaira à notre jury.
  • Ce n’est pas parce que votre roman n’apparaît pas dans la liste des sélectionnés qu’il est moins bon. Il a juste moins plu au jury de votre catégorie que les autres romans sur la base des éléments fournis. 
  • Chaque membres du jury, toutes catégories confondues, nous a fait part de la grande difficulté de choisir seulement 5 ouvrages parmi la cinquantaine de chaque catégorie. Certains avaient choisi des livres qui n’ont pas été sélectionnés, et ont exprimé leur envie de les lire malgré tout. Plusieurs ont même déjà fait des achats en ce sens. Ne pas être sélectionné ne veut donc pas dire tomber dans l’oubli, vous avez déjà gagné des lecteurs.

Catégorie Romance : les sélectionnés

Depuis plus de deux mois, les membres du jury de la catégorie Romance ont lu les résumés, observé avec attention les couvertures, et lu les extraits de 10 pages des 51  romans concourant dans cette catégorie.

Sur les 51 soumis, 17 ont été disqualifiés. En effet selon l’article 3 du règlement : « un extrait soumis comprenant plus de trois fautes (orthographe, grammaire, conjugaison) est éliminé. »

Pour rappel, « Romance » regroupe les romances classiques, paranormales, le BDSM, l’érotisme, le M/M, F/F, polyamour, … publiés d’auteur auto-édité ou publiés par des petites maisons d’édition. Cela rassemble donc plusieurs genres au sein d’une même catégorie.

Pour trancher, 10 chroniqueurs, munis de maigres indices, se sont « arrachés » les cheveux afin de sélectionner, les 5 romans qui sortaient du lot.

Ces indices sont ceux auxquels un simple lecteur  se fiera pour sa lecture. La couverture, le résumé, et souvent, un extrait du début du roman, disponible sur les plateformes de vente en ligne. Ainsi, chaque roman s’est trouvé sur un pied d’égalité.

Je tiens à remercier les chroniqueurs qui se sont impliqués, appliqués, et qui ont su mettre de côté les affinités qu’ils pouvaient avoir avec certains auteurs, allant même, pour certains, jusqu’à refuser de classer les livres qu’ils avaient déjà lus ou refuser des services presse afin de ne pas obscurcir leur jugement.

Chaque ouvrage sera chroniqué, dans les 5 prochains mois, sur les blogs de notre jury.

Roulement de tambour ! Félicitations aux sélectionnés !


L’Écosse, ses îles et ses histoires.

Dans un pays encore marqué par les rébellions jacobites, Andrew, ancien Highlander, tente d’élever seul ses deux filles : Iseabail et Moira. Au travail de la terre se succèdent les escapades secrètes au bord des Lochs. La famille s’y retrouve autour d’un air de cornemuse, savourant les contes de leur lande.

Sous la surface ondulent les mythes.

Cependant, l’apparition d’un être de légende bouleverse l’une des sorties de la famille McAndie. Craignant pour la vie de sa jeune sœur, Iseabail s’élance vers l’esprit aquatique et se fait engloutir avec lui au fond des eaux sombres.

Un sacrifice peut-il changer tout un destin ?

 


Hyacinthe ne supporte pas de voir son reflet dans le miroir. Il vit loin de tout, isolé, reclus ; il se cache du regard des autres et consacre son existence à son art. Il n’entretient même plus l’espoir d’être un jour aimé.

Pourtant, quand Elea entre dans sa vie, il ne peut s’empêcher d’aspirer au bonheur. Ses regards sont des caresses, ses gestes des mots doux et l’artiste en vient à croire qu’il pourrait avoir un avenir différent de celui qu’il s’était toujours imaginé.

Peut-il être homme et non plus abomination à travers les yeux de cette femme ? Mieux, peut-il l’être à travers ses propres yeux ?

– Inspirés des plus grandes divinités gréco-romaines, les personnages de la saga Tout en nuances vous emmèneront dans un univers où la diversité est le maître-mot. –


Quatre années se sont écoulées depuis que Pauline, trente ans, est venue se terrer au Croisic dans la maison de sa grand-mère. Lors de son escapade annuelle à Nantes, elle fait la connaissance de Louis, un sans-abri septuagénaire qui la sauve in extremis d’un mauvais pas. Se sentant redevable, Pauline l’accueille dans cette grande maison. Louis est un homme mystérieux et méfiant, mais il accepte cette main tendue et se livre peu à peu à la jeune femme jusqu’à lui confier sa plus grande peine.
Pauline ne se doute pas un seul instant à quel point cet élan de générosité va changer sa vie…


 

Jack a une vie familiale chaotique. Sa mère, Cécile, est en dépression depuis un an. Le jeune homme se débat pour survivre, malgré la violence, l’alcool et la solitude.
Jusqu’au jour où il rencontre la sublime et douce Marta. Le destin a décidé de lui donner une chance de s’extirper de ce quotidien destructeur. Mais la vie n’est pas un long fleuve tranquille et les épreuves vont se succéder au point de compromettre leur avenir.
Parviendront-ils à s’aimer contre vents et marées ?


Romane et Iaël, amies d’enfance, ont créé leur entreprise dans l’organisation de mariages. Quand Iaël se casse la jambe, Romane se précipite à Lirelle, petit village breton, pour s’acquitter du contrat signé par son amie et organiser un mariage fastueux.

Rien de bien compliqué a priori pour la jeune femme qui travaille dans l’événementiel depuis cinq ans.

Sauf que Lirelle, citadelle enclavée, se révèle plus mystérieuse que prévu.

Que cachent en réalité les remparts qui isolent la ville du monde extérieur ? Pourquoi n’y a-t-il pas d’enfants dans les rues ? Pourquoi tout le monde paraît effrayé par le kiosque du jardin communal ? Qui est Rosaline, cette femme que tout le monde semble haïr depuis qu’elle a fui la citadelle trente ans plus tôt ?

Entre visions et mal-être inexplicable, Romane louvoie en eaux troubles, plus vulnérable que jamais quand elle réalise qu’elle n’est pas insensible au charme du fiancé… Un homme qui a tout du prédateur et lui apparaît parfois sous les traits d’un énorme loup…

————————————-

Les auteurs seront contactés très rapidement, afin d’être informés de la suite.

Quelques précisions avant de terminer :

  • Être sélectionné vous promet la publication de 10 chroniques sur les 5 prochains mois par les membres du jury. Cela ne veut pas dire que toutes les chroniques seront positives. Nous demandons aux membres du jury de rédiger des chroniques sincères. Les dix premières pages vous ont permis de passer la sélection, cela ne veut pas dire que la globalité du livre plaira à notre jury.
  • Ce n’est pas parce que votre roman n’apparaît pas dans la liste des sélectionnés qu’il est moins bon. Il a juste moins plu au jury de votre catégorie que les autres romans sur la base des éléments fournis. 
  • Chaque membres du jury, toutes catégories confondues, nous a fait part de la grande difficulté de choisir seulement 5 ouvrages parmi la cinquantaine de chaque catégorie. Certains avaient choisi des livres qui n’ont pas été sélectionnés, et ont exprimé leur envie de les lire malgré tout. Plusieurs ont même déjà fait des achats en ce sens. Ne pas être sélectionné ne veut donc pas dire tomber dans l’oubli, vous avez déjà gagné des lecteurs.