Catégorie Imaginaire : Osukateï – L’âme de l’Arbre-Mère, Tome 1 : Le seigneur de la branche de Geoffrey LEGRAND – Les chroniques

J’ignore comment les historiens futurs me jugeront. Me verront-ils comme un despote, un tyran sanguinaire, une folle qui renversa le monde ? Ou bien mes actes auront-ils une telle portée qu’ils rachèteront mes crimes à eux-seuls ? Une chose est certaine, mon nom est gravé si profondément dans le bois de la déesse qu’une éternité serait insuffisante pour l’en effacer.

Fille de Seigneur, Luwise Sofunada est éduquée pour succéder à son père. En ce monde pourtant, nul pouvoir n’est héréditaire. Okateï, l’Arbre-Mère qui couvre la terre, désigne ceux qui auront la charge de protéger ses bourgeons. Luwise doit apprendre les devoirs d’une reine et mériter la confiance de la déesse pour hériter du trône.
Mais désire-t-elle réellement cette responsabilité ? Alors que son entourage la pousse dans cette voie, les questions se bousculent. Ses doutes atteignent leur paroxysme lorsque se révèle une connexion particulière avec la déesse. Un don que certains considèrent de mauvais augure.

Les jeunes années de Luwise Sofunada oscillent entre innocence et tragédie, aventure et conspiration. Ce roman d’apprentissage vous emmènera le long des Branches de l’Arbre-Mère, dans les tréfonds de la déesse Plante, à la recherche de l’âme humaine.

 

  • Auteur : Geoffrey LEGRAND
  • Éditeur : Les éditions d’Utoh
  • Nombre de pages : 458 pages
  • Genre : fantasy

 

Ce qu’en ont pensé les chroniqueurs :

 

Les descriptions de l’arbre Mère qui paraissent longues et difficiles à retenir au premier abord, se révèlent très utiles pour comprendre la suite des événements et on se rend compte que toutes les informations données ne sont pas laissées au hasard.

L’écriture de l’auteur est fluide, mais également détaillée avec une grande minutie. La première partie rédigée à la première personne au passé (Luwise) est très intéressante, Luwise pose un regard plus mature sur des événements de son enfance avec énormément de détails. La construction du récit reste très classique : la première partie relatée permet de mieux comprendre les enjeux et les situations développés dans la suite du roman.

De manière générale, Geoffrey Legrand a su développer un univers qui lui est propre et le maîtrise dans les moindres détails. Osukateï est un livre de fantasy qui sort des sentiers battus et qui est très passionnants pour tous les fans de ce genre.

Des plumes et des livres

 

J’ai sincèrement accroché à cette histoire, à ce monde particulier que l’auteur décrit d’une façon détaillée et minutieuse. On y croit, on s’y voit !

Tous les personnages apportent une touche d’authenticité et enrichissent le récit qui est déjà très bien conçu.
Un roman très bien écrit avec une plume riche, délicate, harmonieuse, le rythme est donné pour nous surprendre jusqu’à la fin.

Donc vous l’aurez compris ce fut une très jolie découverte et quoi qu’il arrive je me tiendrai prête pour la suite.

Le voyage livresque de Fabie

 

La spiritualité, la dualité et les parallèles peuvent être faits avec notre monde actuel. La nature, sa puissance et sa générosité m’ont séduite, ce sont les points forts de cet ouvrage de fantasy de qualité.

La plume soignée et enlevée, le vocabulaire fidèle au genre sont les atouts de ce roman, pour une non-initiée à la fantasy comme moi. Je suis très attachée à ces aspects, l’imaginaire doit être développé et m’évader sans me perdre en cours de route. J’y ai trouvé cette pointe de poésie subtile voir pudique des films d’animations de Hayao Miyasaki, l’auteur en fait d’ailleurs une de ses inspirations à la fin de l’ouvrage.

Osukatei est une belle mise en bouche, l’intrigue est plantée, j’ai presque saisi le sens et la construction. C’est une histoire à variations multiples, avec des valeurs malgré une première partie assez dense, je ne peux qu’encourager les amateurs de fantasy et les non initiés à découvrir cet ouvrage (je me répète) de qualité.

Encore un livre

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :