Catégorie Romance : Te revoir à Penn Avel de Marjorie Levasseur – Les Chroniques

Quatre années se sont écoulées depuis que Pauline, trente ans, est venue se terrer au Croisic dans la maison de sa grand-mère. Lors de son escapade annuelle à Nantes, elle fait la connaissance de Louis, un sans-abri septuagénaire qui la sauve in extremis d’un mauvais pas. Se sentant redevable, Pauline l’accueille dans cette grande maison. Louis est un homme mystérieux et méfiant, mais il accepte cette main tendue et se livre peu à peu à la jeune femme jusqu’à lui confier sa plus grande peine.
Pauline ne se doute pas un seul instant à quel point cet élan de générosité va changer sa vie…

 

 

  • Auteur : Marjorie Levasseur
  • Auto-Edition
  • Nombre de pages : 243 pages
  • Genre : romance contemporaine

 

Ce qu’en ont pensé les chroniqueurs :

 

J’ai tout de suite accroché sur la couverture, qui dégage une sobriété et une poésie qui fonctionne souvent chez moi. Lors des présélections, ce roman m’a intriguée parce qu’il ne débute pas du tout comme une romance. J’ai donc été très contente qu’il soit sélectionné, et malgré quelques réserves, je me suis laissée envoûter jusqu’à le dévorer en deux jours.

une histoire qui a su me séduire malgré le tell et quelques incohérences, simple mais qui parvient à être prenante justement grâce à cette simplicité. Des persos globalement crédibles, forts à leur manière, avec leurs défauts et leurs failles. Je lis très peu de romances hétéros, mais j’ai trouvé celle-ci entraînante, facile à lire, les héros émouvants à leur manière par leur simplicité.

Louve

 

L’auteur a mis l’accent sur la complexité de ses personnages avec des secrets, des rancœurs, des non-dits, bien enfouis dans leur passé et leur coeur. Tout en parallèle, elle a construit une relation amoureuse naissante, sans que le reste de l’histoire n’en pâtisse.

De manière générale, j’ai beaucoup apprécié ce roman, malgré les quelques points négatifs. Dès les premières lignes, j’ai été happée par la plume de Marjorie Levasseur et j’ai lu dévoré Te revoir à Penn Avel en quelques heures seulement.

Des plumes et des livres

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :