Interview : Lise Marcy

Lise Marcy est l’auteur du roman Pour l’amour de Robin, concourant dans la catégorie Romance.

  • La romance est votre genre de prédilection, pourquoi ce choix ?

J’ai toujours été une romantique et j’ai lu beaucoup d’histoires d’amour. Depuis mon adolescence, j’en suis fan et elles me font rêver. J’ai inventé plus de cent histoires dans ma tête durant ma jeunesse. Je ne pouvais concevoir d’écrire autre chose.

  • Vous vous caractérisez comme une « épicurienne », dans quel sens ? Celui du philosophe Epicure, ou bien dans celui de la recherche du plaisir ? Pourquoi ?

Je vous répondrai un peu des deux. Auteure de romance érotique, je ne peux faire croire que je n’aime pas les plaisirs sexuels. Pour autant, j’en trouve aussi énormément dans de nombreuses activités telles que l’écriture, la nourriture, les promenades en famille. Tous ces petits moments simples de la vie qui nous rendent heureux.

  • Auteur de plusieurs ouvrages, parlez-nous un peu de votre univers.

Il y a trois ans quand j’ai débuté, je me suis passionnée pour l’érotisme. Ainsi mes premières histoires allient l’érotisme et la sensualité. Depuis maintenant un an, je préfère me focaliser sur l’histoire en mettant de côté les scènes érotiques. Je pense qu’il s’agit d’une vague qu’il faut suivre et faire exactement ce que l’on veut au moment importun. L’envie d’écrire de l’érotisme me reviendra sans doute plus tard, pour l’instant, je me focalise sur le sentimentalisme pur.

  • Pour l’amour de Robin concourt dans la catégorie Romance, qu’attendiez-vous de ce prix lorsque vous avez décidé de soumettre votre candidature ? Pensiez-vous être sélectionnée ? Qu’avez-vous ressenti à cette annonce ?

Je dois vous avouer que je m’y suis inscrite au dernier moment sans en attendre quoi que ce soit. J’ai été agréablement surprise de découvrir que j’étais sélectionnée. Puis, je me suis sentie fière de voir que mon roman plaisait. Merci encore de m’avoir donné ma chance. Je déplore simplement que le fichier que nous vous avons soumis comporte autant d’erreurs. Elles ont été corrigées fort heureusement.

  • Pour l’amour de Robin traite de thèmes sociétales forts, pouvez-vous nous en parler ? Vous êtes vous inspiré de votre entourage ou de votre propre vie personnelle ?

Il s’agit de mon entourage, en aucun cas de ma vie. Une de mes sœurs est devenue maman à 18 ans, certes elle est un peu plus âgée que Cassie mais sa vie n’a pas été facile pour autant car c’est encore trop jeune.
Une collègue a perdu ses trois enfants du cancer. Deux d’entre eux n’ont pas vécu 8 ans, la dernière a atteint 23 ans. Elle est décédée l’année où j’ai eu mon premier enfant. Son histoire m’a beaucoup touchée. Elle a vécu les pires horreurs, perdre son mari et ses enfants et elle est toujours restée digne et forte. C’est une femme extraordinaire. Et elle aime voir nos enfants grandir.
J’ai donc été inspirée par ces deux histoires. J’ai voulu traité de sujets dans lesquels plusieurs personnes se retrouvent malheureusement. La romance autour permet d’atténuer la tristesse de ces événements dans le roman.

  • Qu’est-ce qui vous a poussé à écrire ? Quel a été l’élément déclencheur ?

J’ai essayé d’écrire à 18 ans. Je n’ai pas réussi. Je me suis rapidement rendu compte que je n’étais pas prête. A 35 ans, j’avais deux enfants et peu de temps pour autre chose que mon travail et ma famille. Une amie lisait After que je ne connaissais pas du tout et le commentait sur Fb. Elle m’a donné envie de le lire. On a fini par le lire ensemble et on se le commentait. On s’est beaucoup rapprochées grâce à ce roman. Je lui ai fait part de mon envie d’écrire et elle m’a encouragée. C’était le mercredi 24 juin 2015. Une semaine plus tard, j’avais écrit le tome 1 des lois de l’amour. Quand j’ai commencé à l’écrire je ne savais pas combien de tomes je ferais, ni combien de pages je comptais écrire et il a fini en trois tomes et en 680 pages. Le comble c’est que maintenant, je lis, j’écris, j’enseigne et je m’occupe de mes trois enfants. Je trouve du temps pour faire tout cela et bien d’autres choses encore. Par contre, du coup, je dors peu.

  • Lisez –vous ? Avez-vous des auteurs à nous recommander ?

Je suis redevenue depuis trois ans une grande lectrice. Je lis beaucoup et j’écris en parallèle. J’aime la romance de Colleen Hoover, Diane Hart, Tina Met bien d’autres…

  • Des projets d’écriture ?

Beaucoup… Actuellement je travaille sur quatre projets. Je viens d’en finir un qui devrait sortir d’ici la fin de l’année et je devrais avancer sur les deux autres d’ici la rentrée afin qu’ils sortent courant 2019. J’ai aussi réécrit Seulement par amour : Yangping, la série 1 de mes short stories en anglais et j’espère atteindre les lecteurs anglophones.


Retrouvez Lise Marcy sur :

Page facebook : https://www.facebook.com/Les-romans-de-Lise-MARCY-communaut%C3%A9-1264498753575708/

Retrouvez les chroniques sur ce roman par ici.

A propos de l'auteur

Lectrice avide de découvertes, Amélia a à cœur d'aider les "petits" auteurs à se faire connaître, à travers son blog Les histoires d'Amélia Culture Geek, mais aussi dorénavant à travers ce prix.

Articles similaires

Laisser un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :