Interview : Auréane De Saysgam

« Entre les mondes » T1, a été sélectionné dans la catégorie Premier Roman

 

  • Pourquoi avoir proposé le premier tome de « Entre les Mondes » au Prix des Auteurs Inconnus ? Qu’attendez-vous de cette sélection ?

C’était un défi personnel. Je n’avais jamais participé à aucun concours de ma vie et je me suis dit, « pourquoi pas » ? J’avais envie d’oser.

  • Votre héroïne est esclave et vous mettez en scène son rachat par un maitre mystérieux. L’exploitation humaine est-elle un thème qui vous touche particulièrement ? Pourquoi ?

Pas particulièrement, car je pense que nous sommes tous concernés par ce qui se passe. Il serait naïf de penser que l’esclavage a été aboli. Certains pays poursuivent ces pratiques écœurantes, sans compter l’esclavagisme moderne. Mais ce n’est pas ce qui m’a motivé le plus. Dans Entre les mondes, nous faisons face à deux populations : les Nerothiens et les Azerahens. Si les premiers sont considérés comme des démons, les seconds sont perçus comme des êtres divins. Pour autant, l’histoire démontrera que ces appellations ne sont pas nécessairement représentatives de la nature réelle de ces individus, ce qui fait relativement écho au monde actuel.

  • Vous êtes plutôt anonyme et peu présente sur les réseaux sociaux. Est-ce un choix ou une obligation ?

C’est totalement voulu. J’aime l’idée d’être anonyme, car cela me confère une liberté totale. Je ne suis personne. Je n’existe qu’en tant qu’auteure lorsque je suis Auréane, ce qui fait que je peux me permettre décrire sans entrave. Si je m’étais exposée, je sais d’avance que je me serais bridée dans mon écriture, car je crois que vous l’aurez sentie, je ne déborde pas nécessairement de confiance en moi ^^’ et j’aurai eu peur du regard de mes proches. (Ils ont mis du temps à me lire, à savoir que j’écrivais pour certains. J’attendais certainement d’être un peu plus confiante pour m’exposer. Oui en gros je me planque un peu) et entre temps, je me suis lassée (y compris dans ma vie privée) des réseaux sociaux. En fait, je n’aime pas l’idée d’être scotchée à mon smartphone ou au pc, et les médias sociaux sont hyper chronophages.

  • Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur vous ?

 

J’ai 25 ans, mariée et maman d’une petite fille de 4 mois. Autrefois infirmière, j’ai décidé de tourner le dos à cette belle profession qui ne me correspondait pas pour être à 100% auprès de ma puce et me consacrer à une réorientation professionnelle plus en accord avec ma personnalité. Je pense que par bien des aspects je ressemble à Camara. J’ai souvent besoin d’un bon coup de pied au popotin pour oser et d’être un peu confrontée aux choses pour avancer. J’ai une grande famille de poilue (deux chiennes totalement timbrées, dont une qui sait ouvrir toutes les portes. Elle a même développé une nouvelle compétence dans le crochetage, elle sait soulever et tirer les loquets. Ça me fait un peu flipper, je me demande si ce n’est pas le début d’un immense complot animalier ;)), et cinq adorables chats. Autrefois six, mais l’une de mes minettes a disparu il y a quelques mois (un gros crève-cœur L ). Je suis une fana de jeux vidéo, de mangas et d’animés. Tout ça influence énormément mes écrits. Il paraît que je suis rabat joie, dixit le chéri. (M’enfin il est du genre à faire un 360° avec sa tête lorsque je lui demande d’être discret. Ce genre de truc à le don de me faire provoquer un infarctus). J’habite à la campagne (vive la Picardie, enfin les Hauts de France) et franchement c’est le pied :p

  • Pourquoi avoir décidé de publier votre roman en autoédition ?

J’avais signé un contrat chez une petite m.e, mais je me suis rendue compte que le système éditorial ne me convenait pas. C’était mon premier bébé, et j’y avais mis énormément- peut-être trop- d’attentes. J’étais frustrée et je me suis rendu compte que le plus simple serait que je me lance seule. Ça me convient parfaitement pour le moment.

  • Le premier tome de votre saga est sorti il y a un moment. Quand comptez-vous publier la suite ?

Effectivement ça fait une éternité qu’il est sorti xD je dois dire que je ne m’attendais pas à mettre autant de temps pour faire paraître le second tome, surtout que je l’avais commencé avant même que le premier ne paraisse. Mais le second tome est terminé et en cours de correction, du coup, sans pour autant annoncer de date pour ne pas décevoir, je dirais qu’il paraîtra d’ici quelques semaines. Ça ne sera plus long. =)

  • Avez-vous d’autres projets littéraires pour la suite ?

Oui beaucoup. J’ai une imagination débordante et ça pullule dans ma caboche. D’autres projets sont en cours, même si le troisième tome d’Entre les mondes est ma priorité (je crois que j’ai assez torturé mes lecteurs comme ça 😉 )


A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :