Catégorie Romance : La formule du nez – Les chroniques

Quand Zoé se voit offrir un emploi, elle est loin d’imaginer ce qui l’attend.
Plongée au cœur de l’étrange quotidien de Jules et du Nez, Zoé cherche à comprendre le mystère qui entoure les deux amis. De quel mal souffre Jules, enfermé dans sa prison de verre ?
Dans l’atelier du Nez, des sifflements résonnent… De surprises en fascinantes découvertes, Zoé aura fort à faire pour démêler les secrets d’une famille marquée par le drame. Mais parviendra-t-elle à trouver sa place auprès de ces deux inconnus sans perturber les liens qui les unissent ?

  • Auteur : Carole Boucly
  • Éditeur : éditions Calepin
  • Nombre de pages : 218 pages
  • Genre : romance contemporaine

Ce qu’en ont pensé nos chroniqueurs :

Lire ce roman m’a fait penser à une tarte aux fraises qu’on me propose de dévorer.
N’étant pas fan de fraise, j’hésite, repousse le moment de croquer la tarte. Je me dis que je ne vais pas apprécier mais je me décide finalement à la manger et là…
Je me laisse envahir par le goût délicat de cette tarte. Je la mange lentement mais sûrement, mes papilles apprécient le voyage.
Ce roman ne figurait pas dans ma sélection, je remercie les autres membres du jury qui ont voté pour ce roman. Sans elles, je serais passée à côté de cette belle découverte.
Le titre du roman est intriguant tout comme le pseudonyme de l’ami de Jules : le Nez. il attise la curiosité. Une fois, le prologue débuté, les pages se tournent d’elles-mêmes. Les chapitres sont courts, le style poétique et fluide, les descriptions bien faites. On aimerait nous aussi faire une halte à Seyrac. L’âme de Molière peut esquisser un sourire face à la maîtrise de la langue de l’auteure.

Grâce Minlibé.

On fait la rencontre de Zoé, une jeune fille qui se voit confier un poste assez particulier d’assistante de vie pour Jules, un jeune homme malade, il vit dans une bulle parce qu’il est agressé par toutes les odeurs qui lui transpercent les narines. En plus du personnage de Jules, Zoé va aussi rencontrer Le Nez, un surnom dédié au meilleur ami de Jules qui fait tout pour le sortir de sa bulle et de lui permettre de vivre sa vie, comme tout le monde.
J’ai énormément apprécié l’intrigue. En effet, en soi elle n’a pas grand-chose d’original (on retrouve un peu le pitch de Jojo Moyes dans Avant toi) mais le petit plus tient dans la notion d’odorat. On a une description des odeurs assez prenante et surprenante. L’auteure parvient à nous faire sentir et ressentir les choses via sa plume et ses mots. C’est incroyable.
Ce roman est une très belle surprise de par les personnages, l’intrigue, mais aussi par le fait que l’on fait des liens entre le passé et le présent. Jules qui a perdu ses grands-parents et sa mère. On en apprend plus sur Rose et Mémé Bertille. On ressent les liens étroits qui lient Jules et Le Nez aux grands parents de Jules. C’est très beau.

Satine’s Books.

A propos de l'auteur

Lectrice avide de découvertes, Amélia a à cœur d'aider les "petits" auteurs à se faire connaître, à travers son blog Les histoires d'Amélia Culture Geek, mais aussi dorénavant à travers ce prix.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :