Catégorie Romance : Une raison d’espérer – Les chroniques

Lily est une femme maltraitée par son mari.
Depuis cette grossesse que Denis ne voulait pas.
Depuis Charlotte…
Et si en public le couple Châtelain fait rêver, derrière les portes closes, la réalité est tout autre. Non seulement Lily subit la brutalité de son mari, mais elle doit aussi supporter de vivre sans sa fille qu’elle aime pourtant désespérément.
Jusqu’à cette soirée où tout bascule, et cet accord qui conduit les époux en Australie.
A Perth, Lily fait la connaissance de Tate, un vendeur de Harley Davidson.
Son attirance pour lui est immédiate, irrésistible ; elle tourne vite à l’obsession.
La jeune femme osera-t-elle braver l’interdit ultime et tromper Denis ?
De plus en plus jaloux et possessif, celui-ci lui, ne reculera devant rien pour la garder sous son contrôle.

Ira-t-il jusqu’à commettre l’irréparable ? Lily aura-t-elle le courage de relever la tête et de l’affronter ?

Et si en Australie, la jeune femme trouvait enfin une raison d’espérer ?

  • Auteur : Maude Perrier
  • Editeur : Auto-édition
  • Nombre de pages : 572 pages
  • Genre : Romance, sous fond de violence conjugale

Ce qu’en ont pensé nos chroniqueurs :

Sous son abord peu engageant, Tate a un coeur en or et la réveille, la relève, la soutient. Preuve que les apparences sont souvent trompeuses quand on rencontre Denis qui, bien au contraire, semble avoir tout pour lui… Mais sous ses allures de gendre idéal se cache une belle pourriture… Pardonnez mon langage mais il faut bien peu de pages pour détester ce personnage, un être ignoble et abject dont la violence n’a d’égale que sa méchanceté et sa médiocrité… Nombre de ses faits et gestes heurteront, choqueront, révolteront un lecteur qui aimerait bien lui rendre la monnaie de sa pièce de temps à autre… Alors à l’instar de la pauvre Lily, on serre les dents et on résiste, en croisant les doigts pour que les choses évoluent au plus vite…
La plume est saisissante de simplicité, bouleversante de sincérité, parvenant à traiter un sujet particulièrement délicat et tristement d’actualité. Le style est fluide, élégant, offrant ainsi un récit poignant d’une rare intensité.

Des livres et moi.

En refermant le livre, je n’ai pu empêcher quelques larmes de couler sur mes joues. Je ne m’attendais réellement pas à ce que cela se termine ainsi. J’ai été aussi chamboulée que contente. Cette fin est réellement magnifique, même si quelque peu triste tout de même, et je suis heureuse que cela soit ainsi. Cela montre que les femmes battues peuvent s’en sortir, et vivre une vie heureuse après ce qui leur ai arrivé.
La plume de l’auteure, même si assez simple, est belle et fluide avec d’excellentes descriptions, autant des sentiments des personnages que des lieux, ce qui nous permet de bien visualiser les scènes, et de les  » vivre « , en quelque sorte.

Ma passion livresque.

La plume de l’auteure est très belle. Je trouve que Maude Perrier a une plume parfaite pour le roman qu’elle nous propose. En effet, c’est émouvant, bouleversant. Elle nous véhicule beaucoup d’émotions à travers ses mots. C’est assez surprenant de dire cela mais c’est aussi happant, captivant que déstabilisant et captivant. On veut savoir. J’ai trouvé ma volonté assez malsaine parce que ce que l’on lit n’est pas forcément très sympathique à vivre ni à lire mais c’est vraiment bouleversant. On est avec Lily jusqu’au bout.
Je suis persuadée que c’est un roman qui sera toucher son public malgré le fait que j’en ressors vraiment bouleversée et ne sachant pas vraiment sur quel pied danser.

Satine’s Books.

Le style descriptif de l’auteur est accessible, le vocabulaire employé varié. Les descriptions des lieux et des personnages sont suffisamment claires pour que le lecteur se les représente.
Le niveau de langue est approprié au contexte de l’oeuvre, aucune digression ne coupe le fil du récit. J’ai noté 5 coquilles dans le récit mais elles n’entachent pas sa qualité. Les scènes de sexe présentes sont brutales du côté de Denis, sensuelles quand il s’agit de Tate.
Une raison d’espérer est une découverte loin d’être quelconque. Une écriture délicate et dure à la fois qui aborde des thématiques intéressantes comme la violence conjugale, l’handicap d’un enfant, le culte de la perfection.

Grâce Minlibé.

Cette histoire bouleversante raconte le combat de Lily contre son mari Denis qui est une véritable pourriture. Il lui inflige les pires sévices. Des scènes sont particulièrement violentes. L’emprise qu’il a sur elle, la violence physique et psychologique dont il fait preuve à son égard est innommable. Et il lui fait de plus un chantage infâme avec leur fille Charlotte.
Ils déménagent pour l’Australie. Lily y fait la rencontre de Tate qui lui donnera une raison d’espérer. Trouvera-t-elle la force nécessaire pour sortir des griffes de son mari ?
Le personnage de Tate est captivant. Il a été ma bouée de sauvetage dans ce récit. Heureusement qu’il était là pour apaiser mes maux.
J’aurais aimé en savoir plus sur Charlotte et qu’elle ait plus de place dans cette histoire.

Livressequement vôtre.

A propos de l'auteur

Lectrice avide de découvertes, Amélia a à cœur d'aider les "petits" auteurs à se faire connaître, à travers son blog Les histoires d'Amélia Culture Geek, mais aussi dorénavant à travers ce prix.

Articles similaires

Une réponse

Laisser un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :