Catégorie Romance : Et puis un jour – Les chroniques

Sarah a trente ans et a oublié d’exister par elle-même. Plongée dans ses obligations, elle survit au lieu de vivre…
Gino enchaîne les conquêtes, ne touche plus aux sentiments. Il s’est forgé une carapace d’homme à femmes. Il a choisi de vivre à moitié plutôt que de tout donner…
Jamais ils n’auraient dû se croiser…
Et puis un jour…

  • Auteur : Ludivine Delaune
  • Editeur : Something Else Editions
  • Nombre de pages : 210 pages
  • Genre : Romance

Ce qu’en ont pensé les chroniqueurs :

Sarah et Gino ne sont pas les seuls à parler de la routine, l’amour inachevé, du bonheur qu’on n’attendait pas, qui se présente à nous et qu’on a peur de perdre. Jean-François, Adeline, respectivement collègue de Sarah et amie de Gino prennent la parole pour conter brièvement leurs expériences.
L’écriture de l’auteure est soignée même si quelques fautes d’orthographe et de conjugaison viennent tâcher sa perfection. Fort heureusement, il n’y en a pas à profusion.
J’ai également apprécié ses phrases percutantes.

Grâce Minlibé.

L’auteure ne perd pas un seul paragraphe pour nous entraîner au coeur de cette intrigue dans laquelle se rencontre Sarah et Gino. Une rencontre somme toute ordinaire mais qui va tout changer, pour eux comme pour nous puisqu’on va les filer au fur et à mesure de leur idylle interdite, pénétrant dans leur bulle d’amour, leur parenthèse de passion aussi inattendue qu’inespérée, telle une bouffée d’oxygène pour ces deux êtres en manque d’amour… L’une parce qu’elle a vu la routine venir à bout de son couple et s’est éteinte avec lui en oubliant ses rêves, l’autre préférant s’y refuser catégoriquement, car c’est tellement plus simple que d’affronter les dangers de la vie et les affres de l’amour… Seulement à trop vouloir correspondre aux standards, on en oublie de vivre sa vie pleinement… Alors on s’en fout, on lit, on se passionne, on se laisse emporter… Et l’auteure parvient encore à nous surprendre une fois la fin arrivée…

Des livres et moi.

Vous l’aurez compris, le gros point positif que j’attribue à ce livre est le fait qu’il nous fait réfléchir. A lui tout seul, le livre représente une bonne dizaine de leçons de moral ! Je n’ai réellement jamais vu cela ! Il nous parle de choses auxquels nous ne faisons plus attention, alors qu’il s’agit de choses essentielles, comme le paysage par exemple. Ce passage m’a marquée, car l’auteure nous explique, à travers les personnages, que nous ne prenons plus le temps d’apprécier les paysages. Nous les prenons en photo avant de les observer. Et malheureusement, c’est tout à fait vrai.

Ma passion livresque.

Leur rencontre est tout simplement bouleversante. Ce besoin de vivre l’instant présent, de ressentir, d’être soi… C’est juste une évidence…
Mais cet amour passionnel a-t-il une chance de durer ?
Quels seront les choix de Sarah et de Gino ?
Je vous laisse le découvrir…
Je tiens à souligner que j’ai trouvé quelques coquilles qui perturbent un peu la lecture mais ne m’ont pas empêché de la poursuivre pour autant.
Le message de l’auteure est fort : l’espoir, ne rien lâcher, croire en l’amour, en la beauté des choses et des personnes. Des rencontres peuvent changer une vie…
Elle a cette capacité à transmettre, grâce à sa plume, une multitude d’émotions intenses, puissantes, déroutantes. Un roman se vit. Moi j’ai ressenti chaque instant, chaque doute, chaque souffle…
J’ai été bouleversée, chamboulée, triste mais pleine d’espoir.
Ce roman a été une putain de claque !!!!
C’est tellement triste et en même temps si puissant, si fort, si déroutant…

Livressequement vôtre.

A propos de l'auteur

Lectrice avide de découvertes, Amélia a à cœur d'aider les "petits" auteurs à se faire connaître, à travers son blog Culture Geek et Cie, mais aussi dorénavant à travers ce prix.

Articles similaires

Une réponse

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :