Catégorie Romance : Dark Company – Les chroniques

« Un jeu. Un drame. Deux destins bouleversés.

Ashton Pratt est sur le point d’intégrer l’université lorsque sa vie prend brusquement un autre tournant. Son avenir tout tracé vole en éclats après un accident de la route, laissant son corps à jamais meurtri.
Après six ans d’absence, Emmy Jessen revient à Colorado City dans le seul but de réparer les torts causés à Ashton. Elle est bien décidée à l’aider à réaliser son rêve, même au détriment de sa propre vie !

Deux cœurs déchirés. Une erreur du passé. Une seconde chance. »

  • Auteur : Héloïse Cordelles
  • Editeur : Auto-édition
  • Nombre de pages : 203 pages
  • Genre : Romance New Adult (érotique)

Ce qu’en ont pensé nos chroniqueurs :

Dans cette romance, il y a du suspense, on a peur que l’histoire ne s’achève pas comme on le souhaite. Nos protagonistes ont dû prendre de lourdes décisions et j’ai eu un pincement au cœur. J’aurais voulu qu’Ashton puisse réaliser son rêve d’enfant.
J’aurais également voulu que leur relation soit plus passionnelle.
Dans ce récit, j’ai trouvé du désir charnel à l’état brut, assez cru. Le récit comporte quatre scènes de sexe dont les 3/4 sont crues.

Grâce Minlibé.

Il y a des scènes à caractère sexuel. Je vous avoue que je ne suis pas convaincue par ces dernières, un peu trop crues pour moi. J’en ai trouvé certaines en trop, on aurait pu s’en passer. D’un autre côté, j’ai trouvé qu’il manquait certaines scènes pour garder une cohérence : il y a des choses qui vont beaucoup trop vites pour moi. Cela s’accélère en fin de roman et j’ai l’impression qu’il manque des bouts d’histoire. On fait des bonds dans le temps et j’ai trouvé cela un peu étrange.
Cependant, je salue une plume sans faille, des mots utilisés dans les bons contextes. L’intrigue est bien trouvée même si des fois, j’ai eu un peu de mal à suivre. J’ai trouvé l’idée originale et les deux personnages principaux intéressants dans leurs caractères.

Satine’s Books.

L’histoire est très sympathique, même si peu originale. Malgré qu’il y ai des points négatifs, nous passons un agréable moment dans Dark Company. Il y a peu d’action et de rebondissements, mais nous ne pouvons nous empêcher d’être intrigués par la suite. En effet, nous voulons sans cesse continuer notre lecture pour savoir comment cela va se terminer.
La fin m’a beaucoup plu, mais comme dit plus haut, elle fut beaucoup trop rapide pour paraitre réelle, ce qui a un peu gâché ce côté merveilleux. Dommage. Il aurait mieux fallu que l’auteure passe plus de temps dessus pour l’embellir. Cela aurait été beaucoup mieux !
L’écriture est simple mais agréable à lire avec de bonnes descriptions. Cependant, je dirais que celles-ci sont incomplètes par moments, ce qui est dommage.

Ma passion livresque.

J’ai été génée par le changement radical de caractère d’Asthon puis son revirement, ainsi que certaines incohérences dans le récit. La fin est trop rapide et pas assez crédible à mon sens. Il semble que certaines parties sont manquantes ou pas assez développées.
Cependant, ce roman a su me tenir en haleine. Je l’ai lu d’un trait. Il y a du suspens. On se prend dans l’histoire et on se demande comment la relation d’Asthon et d’Emmy va évoluer avec tous les bouleversements qu’ils vont vivre. On s’attache à eux. Les rôles s’inversent. C’est assez surprenant. L’auteure a su mettre en forme une histoire d’amour complexe grâce à son imagination et la fluidité de sa plume.

Livressequement vôtre.

A propos de l'auteur

Lectrice avide de découvertes, Amélia a à cœur d'aider les "petits" auteurs à se faire connaître, à travers son blog Culture Geek et Cie, mais aussi dorénavant à travers ce prix.

Articles similaires

Une réponse

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :