Et si le dénouement de la Seconde Guerre mondiale n’était pas celui que l’on connaissait ?

200 ans après la victoire d’Hitler, Germania n’est plus un mythe. La race aryenne tant espérée par le Führer domine le monde et toutes les autres ethnies ont été éradiquées de la planète. Krista, jeune Aryenne, travaille dans un Lebensborn. Elle a été élevée dans le moule de la race pure et ne connaît que ce mode de vie, jusqu’au jour où elle suit malgré elle une femme dans les égouts de la ville. Ce qu’elle y découvre va ébranler toutes ses convictions et peut remettre en question le fonctionnement même du monde dans lequel elle vit.

  • Auteur : Oxanna Hope
  • Editeur : Rebelle
  • Nombre de pages : 292
  • Genre  : Uchronie
  • Saga : Premier tome de la trilogie.

Ce qu’en ont pensé nos chroniqueurs

Cliquez sur le lien des blogs pour lire les chroniques complètes

 

 De part des situations d’un grand réalisme et une intrigue riche en rebondissements, on a pas le temps de s’ennuyer! L’auteur nous sort même la carte du retournement de cerveau à la presque fin du roman. Tout ce qu’on pense être réalité est totalement remis en question.

Ema, My Dear Ema

 

Sans perdre un instant ni prendre de gants, l’auteure nous entraîne au coeur même d’un univers particulièrement sombre et glaçant… Le lecteur ne cesse de se dire qu’une pareille ère aurait pu s’ouvrir il y a de cela soixante-dix ans, et cela fait froid dans le dos… Pour autant, il se laisse emporter et entraîner aux côté de Krista dont il suit les pas.

Aurélie, Des Livres et Moi

 

Bien que ce roman soit certainement destiné au départ à un public de jeunes adultes, puisque Krista n’a que 17 ans, je ne l’ai trouvé ni simpliste, ni édulcoré, ni trop facile.  Les idées défendues sont éternelles et d’actualité : justice, injustice, tolérance et droit à la différence. L’auteure ne tombe pas dans la facilité : rien n’est tout noir ou tout blanc, ni en ce qui concerne les personnages, ni même dans chacun de leur univers.

Sophie, Beltane (lit en) Secret

 

 La plume d’Oxanna Hope est addictive, je sais déjà que je lirais d’autres de ses romans quand j’en aurai l’occasion ! C’est clairement une lecture dont je ne suis pas ressortie indemne ! (…) Des rebondissements finaux totalement inattendus qui m’ont rendue accro à l’univers ! Une ambiance plus qu’addictive !

Célestine, Des mots dans ma bibliothèque

 

Je trouve que le concept est tout simplement fabuleux. Il faut oser écrire sur ce sujet, oser renverser cette partie sensible de notre histoire, et l’auteure maîtrise le sujet à la perfection. Elle arrive à nous emmener dans cette civilisation sans jamais avoir un mot trop fort pour le contexte. L’histoire en elle-même est intéressante, et nous fait réfléchir sur les qualités et les défauts d’un peuple, les clivages qui peuvent exister à tort ou à raison, les massacres perpétrés pour certaines raisons infondées. La plume est agréable et le récit a tout à fait sa place dans la sélection du Prix des auteurs inconnus.

Néanmoins, je n’ai pas accroché davantage. Je n’avais pas cette sensation de devoir absolument tourner les pages. Cela est peut être dû à la romance, tellement prévisible et surtout trop clichée à mes yeux.

Audrey, La Tasse ébréchée

 

On pourrait croire que la thématique a déjà été explorée sous toutes les coutures, pourtant, pas un instant, je n’ai eu l’impression de lire du « réchauffé ». Pour moi, au-delà du jugement anti-nazi forcément attendu dans une telle histoire, le livre parle surtout de l’embrigadement, de la manipulation du peuple par son gouvernement, de la foi aveugle en ses dirigeants. Mais aussi de l’embrigadement et de la manipulation des individus. Un sujet qui me parait d’actualité et très bien traité.

Avec un peu de recul, je crois que l’autrice a dû faire un travail énorme sur la cohérence de son monde. En effet, chaque arc se construit et est balayé sans la moindre hésitation par un événement majeur qui remet tout en question. Il serait facile de croire que ça rend l’intrigue difficile à suivre mais pas du tout : tout est fluide, logique, harmonieux. Ça me donne l’impression qu’Oxanna Hope baigne dans ce monde depuis longtemps et qu’elle le maitrise sur le bout des doigts.

Ivalena, Nualiv

 

Les chapitres sont assez courts, et découlent toujours sur un rebondissement. C’est donc presque impossible de décrocher, on poursuit coûte que coûte notre lecture. Et rapidement, tout s’enchaîne. Les ultimes chapitres accélèrent le rythme de la lecture, les révélations se font surprenantes, voire quasi-inconcevables. On fait face à un véritable retournement de situation …

Ce que j’apprécie tout particulièrement dans ce roman, c’est sa morale qui se veut très présente. L’auteur aborde avec brio un sujet plus qu’épineux : le racisme, et n’hésite pas à malmener ses personnages.

Cyrielle, 30 Millions d’Envies

 

La très belle plume d’Oxanna Hope nous mets face aux réactions de l’être humain lorsqu’il est confronté à l’inconnu ou au rejet de l’autre. Sa vision de ce qu’aurait pu être le monde en cas de victoire de la dictature est vraiment pertinente et saisissante. Le lecteur est entraîné entre rebondissements, découvertes et révélations et on ne s’ennuie pas une seule seconde, bien au contraire ! Je recommande ce roman qui m’a fait passé un très bon moment. Il fait prendre conscience de ce à quoi l’humanité a échappé mais aussi pour se souvenir que nous sommes tous libres de penser et responsables de nos actes.

Emma, Et tu lis encore Emma

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :